04/08/22

Été après été - Elin Hilderbrand


 

J’avais découvert la plume d’Elin Hilderbrand durant ma lecture de "Un été à Nantucket". Ce fut une lecture tout à fait charmante et c’est avec un réel plaisir que je me suis plongée dans ce nouveau roman.


Printemps 2020. Quand Mallory Blessing meurt, c'est à son fils Link de s'occuper de ses dernières volontés. Il apprend qu'il doit convier Jake McCloud aux obsèques de sa mère. Link, qui avait une relation fusionnelle avec sa mère, n'a jamais entendu parler de cet homme. Il ne comprend pas pourquoi sa présence lui tenait tant à coeur.Été 1993. Mallory vient d'hériter d'une petite maison sur l'île de Nantucket, à une centaine de kilomètres au sud-est de Boston. Elle y reçoit les amis de son frère pour son enterrement de vie de garçon, dont un certain Jake McCloud. Entre eux, le coup de foudre est immédiat. Ils passent un week-end inoubliable, coupés du monde, cachant leur idylle aux autres invités.Mais Jake et Mallory savent que leur histoire d'amour est impossible. Ils se font alors une promesse : quoi qu'il arrive, et peu importe leurs vies de famille respectives, ils se retrouveront chaque été en secret à Nantucket le temps d'un week-end.

Editions Les escales - 500p.


Ce fut une lecture tout aussi agréable que le roman dont je vous ai parlé ici. Pour commencer, j’aimerais parler de la plume de l’autrice. Elin Hildebrand sait jongler à la fois avec les émotions et le rythme nécessaire à l’intrigue. De plus, ce choix de Nantucket invite vraiment à une sorte de nostalgie, une parenthèse qui est très agréable à découvrir durant cette saison estivale.

Concernant l’intrigue, j’ai trouvé que l’histoire certes peu originale, arrivait à capter l’attention. On suit deux personnages qui vont se retrouver tous les ans, à la même date. On suit leur parcours, à la fois à cette date, mais aussi en dehors et la façon dont les événements font qu’ils se retrouvent, qu’ils ont une vie en dehors de l’autre. C’est cela, pour moi, qui fait la particularité de cette romance. Il y a un rythme dans le dénouement de cette histoire, même si parfois, j’ai trouvé que certains passages pouvaient être un peu "longs" car répétitifs puisqu’on retrouve cette date qui revient et les personnages, parfois, peinent à évoluer.

“Coop se marie et divorce aussi facilement que s’il changeait de marque de céréales.”

Les personnages sont touchants, agréables à découvrir, mais si le personnage de Mallory à un caractère intéressant, j’aurais souhaité qu’ils connaissent une évolution parfois plus marquée, plus “réelle”. L’intrigue reposant sur le fait que chacun peut avoir une vie en dehors de cette date, j’ai trouvé que cet aspect n’était pas forcément utilisé autant qu’il aurait pu l’être.

Néanmoins, le décor apporte un charme indéniable, tout comme cette date qui traverse les années ! C’est un roman qui divertit facilement, qui saura charmé à coup sûr !

Lectrice passionné et blogueuse littéraire depuis 2017.

0 Comentarios:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire 🌿

Me contacter

Email :

hello@mamzellepotter.fr