La petite menteuse - Pascale Robert-Diard


 A quinze ans, Lisa est une adolescente en vrac, à la spontanéité déroutante. Elle a eu des seins avant les autres filles. Des seins qui excitent les garçons.

Mais Lisa change et devient sombre. Elle semble en permanence au bord des larmes. Acculée par ses professeurs, elle finit par avouer. Un homme a abusé d'elle, plusieurs fois.

Les soupçons se portent sur Marco, un ouvrier venu faire des travaux chez ses parents. Marco n'a jamais été longtemps avec une femme. Il a essayé les hommes. Il boit trop. Il écrit des lettres rageuses pour sa défense, pleines de points d'exclamation. Sans hésitation, Marco est condamné à dix ans de prison.

Lors du procès en appel, Lisa est majeure. Elle débarque dans le bureau d'Alice, une avocate de la petite ville de province. "Je préfère être défendue par une femme."

C'est comme cela que tout a commencé.

Editions l’Iconoclaste





Mon avis

J’ai aimé cette lecture, dont le titre provocateur est bien choisi.

On suit l’histoire de cette adolescente qui n’est pas une menteuse, enfin pas seulement.Une jeune fille victime de son propre corps et de la sexualisation qu’elle vit au college. D’une situation familiale complexe qui la rend solitaire.

J’ai beaucoup apprécié ce personnage qui rend complexe cette situation autour du mensonge, qui permet de rendre plus complexe l’avocate et sa conscience. C’est très bien écrit, facile à lire et très rapide. Parfois un peu trop, j’aurais aimé que certains points soient plus développés dans la reflexion autour de la question de la vérité ou encore que les questions autour de la sexualisation soit peut-être plus poussées.

Néanmoins, j’ai trouvé que ce livre posait des questions de société interessantes, actuelles.

A lire !

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire 🌿

Plus récente Plus ancienne

Formulaire de contact