Conversations entre amis – Sally Rooney



J’ai lu ce roman à la suite de Normal people et j’en pense également beaucoup de bien, voir plus ! 

Dublin, de nos jours. Frances et Bobbi, deux anciennes amantes devenues amies intimes, se produisent dans la jeune scène artistique irlandaise comme poètes-performeuses. Un soir, lors d’une lecture, elles rencontrent Melissa, une photographe plus âgée qu’elles, mariée à Nick, un acteur. Ensemble, ils discutent, refont le monde, critiquent le capitalisme comme les personnages de Joyce pouvaient, en leur temps, critiquer la religion. Ils font des photographies, ils écrivent, ils vivent. C’est le début d’une histoire d’amitié, d’une histoire de séduction menant à un « mariage à quatre » où la confusion des sentiments fait rage : quand Frances tombe follement amoureuse de Nick et vit avec lui une liaison torride, elle menace soudainement l’équilibre global de leur amitié. Mais Conversations entre amis n’est pas qu’une banale histoire d’adultère : c’est avant tout le portrait attachant, empathique, des jeunes gens contemporains, ces millenials qui ne parviennent pas à trouver leur place dans le monde que leur ont laissé leurs aînés. La voix de Frances, poétique, désinvolte, parfois naïve, d’une extraordinaire fraîcheur est, par de multiples aspects, celle de sa génération.


Pour moi, les personnages de ce roman sont bien plus accessibles que ceux de Normal People. Le lecteur aura d’avantage cette impression que l’histoire trouve une fin et est vraiment avec Frances.


Encore une fois Sally Rooney montre un certain talent dans l’écriture. Le roman se lit très rapidement à la fois à cause de l’intrigue mais aussi grâce à cette plume, vintage à mon goût, qui apporte une certaine nouveauté dans le paysage littérature adressé aux (jeunes) adultes. C’est très bien ficelé, c’est un portrait réaliste, imparfait de cette génération de milenials à laquelle j’appartiens. Je m’y retrouve forcement en termes de questionnements comme celle de trouver ma place dans cette société qui nous donne trop de stéréotypes et de règles à suivre ne nous permettant pas de pouvoir être réellement nous-même. Mais je ne suis pas là pour faire un cours là-dessus. 


Pour en revenir à l’intrigue, j’ai trouvé l’histoire encore touchante abordant l’homosexualité, l’adultère et l’endométriose. C’est imparfait, cruel et triste mais aussi bouleversant. Les deux personnages pour lesquels j’ai eu un coup de cœur sont donc Frances pour commencer avec sa naïveté, sa douceur et son côté plutôt brillant. Pole second est donc l’homme marié avec lequel elle va entamer une relation, Nick. Cet acteur si superficiel à priori, qui va montrer une fragilité. Un portrait masculin très intéressant, loin de stéréotypes que l’on rencontre trop souvent. Ce sont deux êtres humains avec leurs défauts, leurs erreurs et qui partage un certain amour entre eux. C’est beau et douloureux. C’est pour moi le charme de Sally Rooney en plus de sa plume très reconnaissable, ce sont des personnages qui ne sont pas parfaits de la bonne façon, qui sont des portraits de gens que l’on peut côtoyer ou rencontrer dans la rue. Un réalisme saisissant et émouvant. 


"L'idée d'inspecter un utérus vide m'a paru triste, comme prendre une maison abandonnée en photo."


Les thèmes sont très contemporains et actuels et permettant ainsi aborder, de se poser de réelles questions une fois le roman terminé, et durant la lecture. C’est un dépaysement total que l’on vit lorsqu’on lit ce roman que j’avoue avoir préféré à Normal People justement car les personnages sont moins dans une sorte de bulle qui laisse le lecteur un peu trop « spectateur » au final. Ici, Sally Rooney arrive à créer un lien entre eux et nous et c’est ce qui fait qu’il plaira à bien plus de lecteurs et lectrices. De plus, ce roman je trouve est assez « unisexe ». Non pas qu’un roman ne peut seulement être lu par un seul lectorat mais je trouve que les questionnements de Frances (et inversement de Nick) peuvent être compris par tous. 


Un roman moderne, vibrant et novateur qui mérite d’être lu !  

Editions Points  (340 p.) - Coup de coeur

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire 🌿