menu

Image 1 Image 2 Image 2

Pallas : Dans le ventre de Troie - Marine Carteron




« Chante, Pallas, comment Zeus t'arracha aux bras de ta sœur pour te jeter sur la terre inféconde. Comment il éleva de hautes murailles pour te séparer d’Athéna, et la colère qui saisit la déesse.
Chante, Pallas, les noms des mortelles et des immortelles qui furent sacrifiées pour te libérer du ventre de Troie.
Chante, fille de Triton, la vengeance d’Athéna. »
Marine Carteron, autrice des Autodafeurs, Génération K et Dix, revisite la mythologie grecque au travers du regard des déesses et des mortelles. Une trilogie qui lève le voile sur ce qu’Homère nous a caché : les véritables causes des guerres de Troie.

 Editions du Rouergue / 336p. / € / ⭐️⭐️⭐️ / 5 / Cultura - Amazon - Decitre 

 Mon avis

Je ressors de cette lecture un peu mitigée pour être sincère… J’attendais plus. 


Pour commencer par les points positifs, je salue le travail d’écriture de l’autrice qui se ressent fortement ! J’ai trouvé qu’il y avait un réel effort à la fois dans la construction de l’intrigue, dans les décors et les événements historiques précédant la guerre de Troie. On sent que l’autrice a voulu garder un lien avec les œuvres antiques, c’est aussi appréciable. Tout cela a contribué à ce que j’apprécie cette lecture et que j’aille au bout du roman.


Mais des éléments ont manqué pour que j’apprécie plus cette histoire qui se passe avant la guerre de Troie. J’ai trouvé que les personnages manquaient de profondeur, de charismes assez forts pour qu’on s’y attache à commencer par Athéna. j’ai trouvé qu’elle avait réussi à garder une certaine aura aux dieux qui sont à mon sens, les plus réussis. Les dialogues peinent aussi parfois, trop familiers ce qui détonne avec le fond comme je l’expliquais juste avant. 


De plus, j’ai trouvé que l’histoire avait des longueurs, parfois trop. Comme j’ai trouvé le travail derrière cette histoire intéressant, j’ai continué et fini ma lecture, mais j’ai trouvé qu’il manquait quelque chose pour vraiment apprécier ce roman. 


Pour moi, le fond est là, mais c’est la forme qui peine. J’ai trouvé que le travail, le sérieux prenant trop de place et le pas sur l’intrigue entourant Athéna et le destin de Troie.


Mamzelle Potter - Blog littéraire

Blog littéraire né 2017 pour partager la passion des livres d’une trentenaire lyonnaise. Coups de cœur, déceptions, de la littérature jeunesse à celle classique, en passant par les thrillers et ceux graphiques ! Je partage aussi mon organisation livresque, ma vie de blogueuse littéraire.

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire 🌿

Plus récente Plus ancienne

Formulaire de contact