Bienvenue à l’hôtel Savoy: Le Crime de la chambre 705 - Ron Base, Prudence Emery


L'extravagante Priscilla Tempest est l'attachée de presse du très prestigieux hôtel Savoy à Londres. Au coeur des fringantes années 1960, l'établissement accueille des invités célèbres : Elizabeth Taylor et Richard Burton se crêpent le chignon dans le lobby, des membres de la famille royale folâtrent dans les couloirs...

Rien qui ne saurait entacher la réputation du lieu. Rien, sauf peut-être ce cadavre retrouvé dans la suite 705 ? Un meurtre au Savoy ? Shocking ! Les soupçons se portent rapidement sur Priscilla, qui se remet de ses excès de champagne de la veille. Elle doit pourtant mener l'enquête si elle veut sauver sa tête ! Pas simple quand on a un sérieux don pour s'attirer des ennuis, et qu'un journaliste agaçant de charme décide de fourrer son nez partout.

Editions de la Martinière / Prix: 14.90€ / Cultura / Amazon / Decitre





Mon avis

C’est un nouveau cosy mystery que je vous propose aujourd’hui et bien que le décor et le résumé me faisaient très envie, j’avoue être perplexe par rapport à ce titre…

Tout d’abord, j’ai beaucoup aimé me retrouver dans le décor de cet hôtel Savoy qui a déjà un certain historique, ce luxe art déco et tout cet univers feutré ou se croisent bien des personnalités. J’ai adoré me balader dans ces étages et que ce mystère entourant d’étranges morts se passe dans ce lieu et en 1960, avec la nostalgie de certaines choses de cette époque. En plus de cela, ajouter le mystère autour de la famille royale d’Angleterre apporte une touche très sympathique.

On retrouve évidemment tous les ingrédients du cosy mystery en plus d’un décor feutré, l’humour et des personnages charismatiques. Mais à mon sens, j’ai trouvé qu’il n’y avait pas eu de réelles présentations de ces derniers et cette superficialité de traitement fait que je ne me suis pas attachée à eux. Priscilla Tempest, cette jeune attachée de presse séduisante et pétillante finie parfois par devenir lassant et passe pour une jeune femme finalement futile et superficielle, peu agréable donc à force. De plus, parfois, ils manquent de réalisme dans leur réaction et cela est un peu dommage, car ces détails auraient à mon sens, rendu la lecture encore plus attachante et agréable. Les personnages secondaires auraient dû être bien plus développés et cela aurait peut-être apporté un peu plus de profondeur.

Concernant la plume de Ron Base et de Prudence Emery, j’ai trouvé que beaucoup de choses dans ce roman manquaient de dimensions. Même si c’est un cosy mystery et que l’on s’attend à une légèreté, j’ai trouvé qu’il n’y avait parfois pas du tout de la profondeur justement. Dans l’enquête qui est menée d’une façon un peu étrange et peu intéressante, aux personnages qui sont trop superficiels, c’est un peu trop…

J’ai lu entièrement ce roman, qui se lit malgré tout et agréablement, mais j’avoue qu’à force de lire les pages de ce dernier, j’ai revu mes attentes à la baisse… Cela ne m’empêchera pas de découvrir le cosy msytery cependant, car cela reste un genre avec des choses que j’apprécie beaucoup. Je me laisserai sûrement tenter par le tome 2 afin de savoir si ce tome 1 n’est qu’une introduction à l’univers de cet hôtel ou si cela vient seulement de la volonté des auteurs de cette série qui compte deux autres tomes à ce jour.


Service presse - Chronique non-rémunérée

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire 🌿

Plus récente Plus ancienne

Formulaire de contact