Être fille - Melissa Febos



C’est un roman publié chez les éditions Belfond que je vous recommande chaudement, dont j’avais envie de parler aujourd’hui.


Et si on cessait de se laisser dicter par d’autres ce que l’on vaut, ce qui est beau et ce qui est laid, ce qui est normal et ce qui est anormal, ce qui est dangereux et ce qui ne l’est pas ? Et si, au milieu de toutes ces injonctions sociales et patriarcales, on s’autorisait à garder, dans la maison de notre corps et de notre âme, une pièce fermée où vivre à notre guise, libres et à l’abri ? Pour mieux comprendre le conditionnement social qui marque l’existence des filles dès leur adolescence, et surtout pour s’en libérer, Melissa Febos a puisé dans sa propre histoire une puissante réflexion féministe sur le rapport au corps et à la sexualité, sur le consentement, sur les violences sexuelles, mais aussi sur l’amour de soi et l’amour des autres, sur le pouvoir de la transmission et des récits que l’on partage. Un livre d’une grande beauté, aussi généreux que bouleversant, où chacune, et chacun aussi, pourra trouver du réconfort et entrevoir la perspective d’une vie plus libre, d’un monde où être fille ce serait enfin être soi...

Editions Belfond - 289 pages


J’ai beaucoup apprécié Mélissa Febos: direct, fluide et engagée. J’ai trouvé que le roman était bien rythmé, bien construit avec ses témoignages et d’autres.

“Ni pourquoi les hommes adultes qui me dépassaient en voiture aux yeux desquels j’avais toujours été allégrement invisible, me déshabillaient soudain du regard.”

Être fille est un titre qui porte bien son nom : on suit l’autrice de sa jeunesse à l’âge adulte avec tous les changements, même les plus sensibles et subtiles que cela comporte. C’est très beau d’une certaine façon et on ne peut que s'identifier à bien des événements que l’autrice partage dans cet essai. J’ai parfois eu l’impression que l’on racontait mon parcours de fille et de femme différemment qu’avec les éléments basiques. Il y a des l'émotion mais aussi de la réalité de la vie que nous connaissons toutes.

“Mon corps semblait littéralement se transformer selon la personne qui l’observait, tel un super-héros ou un monstre.”

Être fille est traité d’une façon complète à mon sens : le changement du corps et la critique des manuels censés répondre aux possibles questions des filles, la prise de conscience du pouvoir féminin sur les garçons ou encore ce thème qu’est “la réputation” pour une jeune femme. J’ai trouvé cet essai très intelligent et pertinent : ce n’est pas qu’un recueil de témoignages, les réflexions sont très justes et précises. J’ai eu l’impression que l’autrice me parlait directement, d’une façon presque personnelle comme si, enfin, on me comprenait vraiment.

C’est une parole que je vous invite vivement à découvrir. C’est un essai qui ne cherche pas à séduire, seulement à parler véritablement de ce qu’est être une fille. Cela fait prendre conscience, que grandir incombe des choses bien plus subtils que ce que l’on aborde trop souvent, trop superficiellement.

0 Comentarios

Merci pour votre commentaire 🌿

SUIVEZ-MOI SUR INSTAGRAM