Te tenir la main pendant que tout brûle - Johana Gustawsson


C'est un thriller publié chez Calmann-Levy que je vous propose aujourd'hui. D'ailleurs, je remercie les éditions Calmann-Levy pour l'envoi de ce roman avec quelques goodies, ce fut une attention très agréable !


Même si cela n'a évidemment pas orienté mon avis, ce fut une lecture que j'ai dévorée très rapidement et qui a les parfaits ingrédients pour un moment très agréable.

Lac-Clarence, Québec, 2002. Maxine Grant, inspectrice et mère célibataire dépassée, est appelée sur une scène de crime affreuse. L’ancienne institutrice du village, appréciée de tous, a massacré son mari, le lardant de coups de couteau. Paris, 1899. Lucienne Lelanger refuse d’admettre la mort de ses filles dans un incendie. Elle intègre une société secrète dans l’espoir que le spiritisme et la magie noire l’aideront à les retrouver. Lac-Clarence, 1949. La jeune Lina vit une adolescence mouvementée. Pour la canaliser après l’école, sa mère lui impose de la rejoindre à la Mad House, la maison de repos où elle travaille. Lina y rencontre une étrange patiente, qui lui procure des conseils pour le moins dangereux…

Editions Calmann-Levy - 324p.


Ce roman fut une lecture vraiment très agréable. J'ai été saisie par cette histoire du début à la fin et à la qualité de créer une fin qui sait surprendre. Pour moi, le roman de Johana Gustawsson est vraiment à découvrir à la fois pour la qualité de la plume de l'autrice, mais aussi pour l'histoire.

Concernant le premier point positif, j'ai trouvé que Johana Gustawsson a su très parfaitement mener son histoire en proposant des figures féminines fortes intéressantes. Elle sait aussi rythmer son histoire en créant des rebondissements bien placés au cours de l'histoire, et ceci jusqu'à la fin. De plus, les thèmes abordés sont touchants. La plume est facile à lire et d'une fluidité forte agréable, qui permet de lire très rapidement ce roman.

"Lève juste les yeux une fois ou deux pour regarder le soleil mourir. Il est certainement le seul à qui la mort va bien."

Concernant le second point positif, les personnages féminins sont très touchantes. J'ai beaucoup aimé l'alternance des narrations, mais aussi des époques. Cela permet un certain dépaysement et en même temps, donne envie aux lecteurs d'en savoir toujours plus. Ces trois figures féminines permettent à l'autrice d'aborder notamment une thématique à la fois touchante et intemporelle : la maternité. Touchantes et dévorantes, elles vont vivre ceci à leur façon. De plus, le mystère les entourant est aussi fort agréable, avec de la sorcellerie notamment.

On comprend au fur et à mesure de la lecture, le titre et les liens. C'est vraiment une lecture qui a tous les ingrédients, sombre et hypnotisant que je vous encourage fortement à lire !

0 Comentarios

Merci pour votre commentaire 🌿

SUIVEZ-MOI SUR INSTAGRAM