27/08/21

Les rêveurs définitifs - Camille de Peretti


Je vous retrouve aujourd'hui avec ce roman qui m'a plu mais qui n'est pas réellement ce que j'attendais !

Après avoir lu la quatrième de couverture, je ne m'attendais pas à une telle intrigue. Ce que j'ai lu m'a beaucoup plu, vraiment, mais j'ai juste eu cette petite surprise. Ici, nous découvrons une mère et son fils qui vont, chacun de leur côté, vivre une aventure.

Emma est traductrice et habite un petit appartement parisien avec Quentin, son fils de quatorze ans. Lasse de traduire des bluettes sans intérêt, elle rêve d’écrire un grand roman. Au lieu de quoi, rattrapée par des problèmes d’argent, elle est contrainte d’accepter une mission de conseil chez Kiwi, un géant du web qui veut développer un logiciel de traduction infaillible. Mais participer à cette entreprise, n’est-ce pas contribuer à rendre son métier inutile ? Tandis qu’Emma se débat dans ses contradictions, Quentin, lui, vit des aventures extraordinaires dans les jeux vidéo, et s’imagine en gameur de génie. Jusqu’au jour où il est contacté par une mystérieuse organisation qui veut s’attaquer à Kiwi. Plongés chacun dans une forme de réalité virtuelle qui risque de les éloigner, mère et fils vont se retrouver réunis dans la « vraie vie » par des enjeux qui les dépassent… Mêlant savamment fiction et réalité, Camille de Peretti convie ses lecteurs à un voyage ludique, qui questionne la puissance de l’imaginaire, du rêve et finalement de la littérature.

Editions Calmann-Levy - 342p. - 18.90€

Pour commencer ma chronique, je voudrais aborder le cas des personnages. Emma est une mère célibataire qui est, à mon sens, loin de certains clichés. ici, nous découvrons une femme qui a des désirs, qui fait de son mieux aussi. C'est une réalité que j'aime car c'est un personnage nuancé, loin de certains clichés. Concernant Quentin, j'ai trouvé qu'il incarnait bien un adolescent actuel: la vie virtuelle est toute aussi importante que celle réelle. Son dédoublement est très interessant et prouve le sentiment de puissance que peuvent ressentir certains jeunes derrière un écran.

Concernant l'intrigue, j'ai trouvé que l'autrice l'avait bien menée, rythmée. par contre, j'ai trouvé que les interrogations d'Emma sur son métier ne sont pas assez poussé. Je m'attendais peut-être à plus de questionnements sur son métier et moins sur certains débats sur la qualité de certaines littératures qu'elle peut traduire. Quentin et sa grand-mère apportent à la fois un certain humour, une réalité de notre société très agréable. Certes, le danger des jeux vidéos auraient la aussi pu être abordé différemment mais finalement, c'est assez juste.

J'ai lu ce roman très rapidement et c'est une image concrète, juste de noter société. On retrouve des thèmes interessant comme la famille, la vie virtuelle et le désir également. Pour moi, c'est un roman a lire pour avoir une image d'une réalité qui touche un grand nombre de famille. C'est bien écrit, fluide et j'ai beaucoup aimé la qualité de la plume.


Lectrice passionné et blogueuse littéraire depuis 2017.

0 Comentarios:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire 🌿

Me contacter

Email :

hello@mamzellepotter.fr