25/08/21

L'Assommoir - Emile Zola

 


Si vous me lisez depuis un certain temps, vous savez que je lis les Rougon Macquart dans le cadre du challenge littéraire "#lisonslesrm" sur Instagram. Mes dernières chroniques sur les premières oeuvres de Zola sont ici.

Qu'est-ce qui nous fascine dans la vie « simple et tranquille » de Gervaise Macquart ? Pourquoi le destin de cette petite blanchisseuse montée de Provence à Paris nous touche-t-il tant aujourd'hui encore? Que nous disent les exclus du quartier de la Goutte-d'Or version Second Empire? L'existence douloureuse de Gervaise est avant tout une passion où s'expriment une intense volonté de vivre, une générosité sans faille, un sens aigu de l'intimité comme de la fête. Et tant pis si, la fatalité aidant, divers « assommoirs » - un accident de travail, l'alcool, les « autres », la faim - ont finalement raison d'elle et des siens. Gervaise aura parcouru une glorieuse trajectoire dans sa déchéance même. Relisons L'Assommoir, cette « passion de Gervaise », cet étonnant chef-d'oeuvre, avec des yeux neufs.

Edition Folio - 576p. - 4€


Aujourd'hui, je vous retrouve avec le tome avec lequel j'ai découvert la plume d'Emile Zola lors de ma scolarité. Au lycée, j'ai étudié cette œuvre et pour être très honnête, je n'avais pas relu Zola, car j'avais trouvé ce roman fort ennuyeux, malgré un personnage touchant. La découverte dans le cadre de ce challenge de la plume de cet auteur fut une véritable surprise. Mais encore aujourd'hui, c'est un roman que je n'aime pas.Néanmoins, j'ai été heureuse de retrouver Gervaise que nous croisons dans l'un des tomes précédents.

J'ai eu beau gardé loin de moi mes souvenirs d'adolescente, je n'ai pas accroché avec cet univers que Zola dépeint ici. Néanmoins, contrairement à ma première lecture, j'arrive mieux à cerner ce que j'aime chez Zola, indépendamment de l'histoire. Je reconnais toujours cette plume presque scientifique, le sens des détails mais malgré toute ma bonne volonté, mon souvenir de cette lecture fut peut-être bien trop mauvais et mon avis n'est donc pas objectif. C'est important de savoir prendre du recul sur ses lectures, de prendre un peu de hauteur et surtout en tant que blogueuse littéraire, j'aime avoir un regard qui sait faire la différence entre un feeling personnel et la qualité du roman. Car c'est le plume important et ce qui a changé le plus : la plume de Zola est à découvrir !

Je ne vais donc pas m'étendre davantage sur cette lecture, n'hésitez pas à partager en commentaire avec lequel de cette série, vous avez le moins accroché (pour le moment).

Lectrice passionné et blogueuse littéraire depuis 2017.

0 Comentarios:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire 🌿

Me contacter

Email :

hello@mamzellepotter.fr