Mon père, ma mère, mes tremblements de terre - Julien Dufresne-Lamy

par - 25.8.20



Un roman touchant, sensible qui nous offre un point de vue interessant sur la naissance d'Alice.

Dans cette salle, Charlie, quinze ans, patiente avec sa mère. D’ici cinq heures, son père sortira du bloc. Elle s’appellera Alice. Durant ce temps suspendu, Charlie se souvient des deux dernières années de vie de famille terrassée. Deux années de métamorphose, d’émoi et de rejet, de grands doutes et de petites euphories. Deux années sismiques que Charlie cherche à comprendre à jamais. Sur sa chaise d’hôpital, tandis que les heures s’écoulent, nerveuses, avant l’arrivée d’Alice, Charlie raconte alors la transition de son père, sans rien cacher, ce parcours plus monumental qu’un voyage dans l’espace, depuis le jour de Pâques où d’un chuchotement, son père s’est révélée. Où pour Charlie, la terre s’est mise à trembler.


Un roman sur l’attente et la dysmorphie du genre. Dans la même lignée sue le roman « la mère d’Eva » que je vous avais recommandé, sauf qu’ici nous suivons Charlie, le fils, collégien qui voit son père devenir Alice.
 
Ce qui frappe dans ce roman C'est le jugement de Charlie sur son père. Durant l'adolescence, nous nous faisons tous plus ou moins critiques de nos parents. Ici Charlie va assister à la transformation physique, mental de son père point parfois une colère l'envahit alors que la crise d'adolescence devrait le transformer, c'est son père finalement qui change et qui va être au centre de ce tremblement de terre qui impacte les 3 membres de cette famille. Il y a une certaine réalité est un amour aussi car Charlie ne s'oppose finalement pas, tente de le comprendre avec les outils d'adolescents et son côté scientifique comme pour garder un recul et moins souffrir de la perte de son père, d’Aurélien. Sa mère, elle, malgré quelques passages compliqués accepté aussi, silencieusement pour la plupart du temps comme si elle attachait finalement d’avantage d’importance à l’âme plutôt qu’à l’enveloppe si je peux le dire ainsi.
 
Ce roman finalement c'est l'attente d’une naissance point les suivis médicaux, les transformations estime vestimentaire, comportement tôt c'est une naissance que l'on voit sous le point de vue d’un adolescent et j'ai trouvé ce parallèle émouvant puisque Charlie aussi connaît une certaine transformation à son niveau.
 
La plume de l'auteur est agréable, sensible, Le roman se lit très facilement. Mais je dois dire que certains passages ont paru un peu trop cliché malheureusement et que l'auteur avait peut-être parfois voulu mettre trop de points de vue mais je vous laisse vous faire votre propre critique de ce point-là lors de votre propre lecture.
 
Une lecture touchante qui aborde donc un sujet sensible mais qui est traité avec émotion et sans tabous !


Editions Belfond (350 p.) - 5/5 - Cultura -

D'autres articles

0 commentaires

Merci pour votre commentaire 🌿