Tanger sous la pluie - Fabien Grolleau & Abdel de Bruxelles

 



Je vous présente un roman graphique, publié aux éditions Dargaud. J’ai adoré découvrir cette facette de Matisse et découvrir en quelque sorte les “coulisses” de ses toiles.


Le 29 janvier 1912, Henri Matisse se rend à Tanger avec sa femme pour changer d'air. Il vient de perdre son père, il est déprimé, il cherche un nouveau souffle. Le couple s'installe à l'hôtel de la Villa de France, un palace sur les hauteurs de Tanger. Malheureusement alors qu'il ambitionne de peindre la nature marocaine, il pleut sans cesse sur Tanger ; ce qui le contraint à peindre dans sa chambre 35 qui deviendra mythique pour l'histoire de l'art. En désespoir de cause, il demande un modèle. C'est ainsi Zorah, prostituée, qui est convoquée pour poser...

Editions Dargaud - 116p.


Ce roman graphique est très agréable pour l’oeil. C’est coloré, le coup de crayon est doux et pas chargé à outrance. J’ai eu l’impression de voyager grâce aux illustrations et c’est pour moi, comme à chaque fois, important d’apprécier les planches, car elles sont toutes aussi importantes que l’histoire elle-même.

Concernant l’histoire, j’ai beaucoup aimé découvrir dans un premier temps Tanger. J’ai trouvé que les auteurs de ce roman graphique ont pris le temps d’immerger le lecteur dans cette histoire. On découvre à quel point Matisse qui souhaitait s’inspirer de Tanger et de ses beautés, va finalement devoir se retrouver dans une chambre. On découvre aussi cette figure féminine qui a tellement inspiré Matisse et j’ai trouvé que cela apportait une dimension intéressante au travail de Matisse et s’est une très bonne idée de l’avoir adapté en roman graphique. Personnellement, je connais un peu le travail de Matisse, mais pas plus que cela. Il appartient à un mouvement artistique qui ne me parle pas le plus, et pour moi, c’est un bon tremplin pour se tourner, s’intéresser à ce peintre.


ZOHRA SUR LA TERRASSE
1913
Huile sur toile
(1,15 x 1,00 m)
Musée Pouchkine à Moscou


Le second point est donc la découverte de la figure de Matisse, mais aussi de sa femme et du lien qui va se créer avec ce modèle de Tanger. C’est une personnalité intéressante et qui va donc se retrouver à peindre dans une chambre alors qu’il se trouve à un moment dans sa vie et sa carrière ou il a besoin de nouveauté, de dépaysement. C’est très ludique comme procédé, comme démarche. Cela est intéressant de se rendre compte qu’en effet une toile à une vraie histoire, plus que la technique utilisée !

Un roman graphique très fluide, très agréable et qui donne envie de (re) découvrir ce peintre français !

0 Comentarios

Merci pour votre commentaire 🌿

SUIVEZ-MOI SUR INSTAGRAM