Mrs. March - Virginia Feito


 Si vous souhaitez lire un roman avec une ambiance angoissante, ce roman est pour vous ! Que ce soit l’atmosphère ou bien Mrs March, vous ne serez pas déçue par ces points.


Je suis friande de thriller, je trouve qu’après une “longue” lecture, c’est agréable de changer parfois d’atmosphère. C’est pourquoi je me suis tournée vers ce roman. Si vous avez vu le film “Greta” (que je vous recommande) avec Isabelle Huppert, ce livre m’a fait penser à cet univers.

Mrs March vit oisive dans un appartement huppé de New York. Alors que George, son mari, atteint la consécration littéraire avec son dernier roman, l'existence de Mrs March se met à vaciller. Aurait-elle, comme on le dit, servi de modèle à l'un des personnages peu reluisant du livre de son mari ? Impossible, connaissant George. Mais le connaît-elle vraiment ? N'aurait-elle pas été aveuglée, toutes ces années, par son existence dorée ? Mrs March se met alors à enquêter sur la vie intime de l'homme qui partage sa vie. Et elle découvre que celui-ci se passionne pour l'étrange disparition d'une jeune femme. Simple travail de romancier ? Peu à peu, le doute s'installe, et ses soupçons la mènent bien au-delà de ce qu'elle pensait. Au-delà même de la raison ? Avec ce portrait d'une femme dont le monde s'effondre, Virginia Feito nous offre un récit à la tension extrême. Un coup de maître, pour un premier roman, qui la place d'emblée en digne héritière de Patricia Highsmith. Les droits d'adaptation du livre ont été achetés par l'actrice Elisabeth Moss.

Editions Cherche Midi - 352 p.


On se retrouve face à un personnage principal féminin froid, maniaque, élégant. C’est d’ailleurs sous les traits de l’actrice que je m’imaginais Mrs March. On devine que sous cet aspect presque parfait, se cache un terrible secret, une personnalité tranchante. Pourtant, la plume de l’autrice fait qu’on peut parfois avoir de la peine, avoir de l’empathie pour elle. Mais l’intrigue fait que ces détails insérés sont vite oubliés. Il y a aussi la question de la beauté féminine, de l’âge.

“On s’évapore tellement au fil des ans, songea-t-elle.”


Concernant l’intrigue, il y a très peu d’actions. La toile se crée avec lenteur et parfois, j’ai trouvé que cet aspect rendait certains passages forts longs. De plus, la fin n’est pas si surprenante, malheureusement, alors que le reste du roman laisse place à de possibles hyptothèses pour savoir ce qui se chache dans cet appartement qui est réellement cette femme, cette mère, cette épouse ?

La plume de Virginia Feto est intéressante, bien que longue parfois comme je vous le disais. Elle a su créer des personnages intéressants dans leurs fonctionnements. Une folie douce qui se glisse petit à petit, plutôt bien rythmée même si la fin aurait pu être encore plus surprenante à mon sens ! Un malaise qui s’installe et fini par dévorer le lecteur !

C’est donc un roman qui peut devenir vite addictif par l’atmosphère créée par l’autrice, dans un décor New-yorkais chic, brillant et terriblement terrifiant. Néanmoins, j’ai terminé ce roman avec un avis mitigé, car des éléments auraient pu être mieux amenés...

0 Comentarios

Merci pour votre commentaire 🌿

SUIVEZ-MOI SUR INSTAGRAM