06/09/21

Journal d'une sorcière - Celia Rees




C'est une lecture qui permet une immersion dans cette période ou de nombreuses personnes partent pour l'Amérique, avec tout l'espoir que cette destination représente pour de nombreuses communautés.



Ce fut une lecture que j'ai appréciée en demi-teinte, mais qui reste cependant une lecture surprenante pour son contenu inattendu.


Mars 1659. Suite à l'exécution publique de sa grand-mère, condamnée pour sorcellerie, Mary s'embarque pour le Nouveau Monde - l'Amérique - afin d'échapper au même triste destin. Un interminable voyage commence à bord de l'Annabel, voyage dangereux s'il en est pour la jeune Mary qui doit faire face aux regards méfiants et à l'austérité des colons puritains embarques à ses côtés. Promiscuité, découragement, superstition, mais aussi amitiés et amours naissantes font le quotidien de la jeune fille, livré à son journal. Dans un XVIIe siècle où fièvre religieuse et barbarie se croisent, où tout reste à découvrir, cette adolescente décidée, en recherche permanente de sa propre identité, dépassera ses craintes et les conventions sociales pour aller à la rencontre du monde, de l'autre et de la connaissance...


Editions Seuil- 268p. - 11€


C'est un journal intime très intéressant qui donne cette impression, d'après sa quatrième de couverture, que nous allons découvrir un certain folklore autour de la sorcellerie et qui, finalement apparaît comme les confidences d'une jeune femme qui fait face à bien des difficultés.


"Ils ont traversé un océan pour se construire une nouvelle vie et ils sont satisfaits de voir le passé s'éloigner et s'effacer derrière eux, comme la dernière image de la terre."


Le personnage de Mary est très intéressant : intelligente, touchante et vive, j'ai bien aimé la découvrir. Le voyage qu'elle s'apprête à faire est fort long et dangereux, et montre à quel point l'Amérique apparaît comme un réel espoir de renouveau, et qui finalement va être décevant sur bien des points. Cette traversée et ce voyage vont faire appel à la bravoure, l'intelligence de la jeune femme qui va être à la recherche surtout de qui elle est, point aussi très touchant.


"C'est quand les choses ne vont plus que les gens cherchent quelqu'un à accuser."


Malheureusement, même si bien des points sont touchants, j'ai trouvé qu'il y avait quelques longueurs dans le récit. J'aime lire des journaux intimes, même fictifs, mais ici quelques détails étaient superficiels également. La plume de Celia Rees est agréable, facile à lire et peut-être est-ce tout simplement le côté "littérature jeunesse" qui m'a gêné tout simplement.



Ce fut une bonne lecture et je le recommande, car je sais que mon appréciation ne dépend pas de la qualité de l'ouvrage, mais simplement de mes propres goûts.


Lectrice passionné et blogueuse littéraire depuis 2017.

0 Comentarios:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire 🌿

Me contacter

Email :

hello@mamzellepotter.fr