07/06/21

Iliade - Homère


Si vous me suivez régulièrement ici ou sur Instagram, j'ai lu durant ce mois-ci un peu de littérature antique. Après avoir frôlé la panne de lecture, j'ai décidé de me tourner vers des valeurs sûres et encore plus vers la littérature antique.


"Prélude
(Chant 1)
Chante, déesse, la colère d'Achille, le fils de Pelée ; détestable colère, qui aux Achéens valut des souffrances sans nombre et jeta en pâture à Hadès tant d'âmes fières de héros, tandis que de ces héros mêmes elle faisait la proie des chiens et de tous les oiseaux du ciel - pour l'achèvement du dessein de Zeus. Pars du jour où une querelle tout d'abord divisa le fils d'Atrée, protecteur de son peuple, et le divin Achille.

Editions Livre de Poche - 574 p. - 4.90 €


La littérature antique n'est pas forcément mise en avant, je trouve alors qu'elle est si riche. Personnellement, j'ai décidé de commencer avec Homère, ma lecture de l'Odyssée remontant à des années et j'ai ajouté l'Iliade en complément de cette lecture. C'est donc de cette lecture dont je vais vous parler, loin des clichés du film avec Brad Pitt, que j'avais surtout en tête.

Ce fut une très bonne lecture et j'ai aimé retrouver les véritables figures de ces héros antiques. J'ai eu une toute autre vision d'Hector et d'Achille en particuliers, mais je vous en reparlerai après. J'ai hésité sur la façon d'aborder en chronique mon avis et finalement, je vais découper mon avis en trois points qui m'ont marqués durant ma lecture. J'avais mon carnet à portée de main en permanence et croyez-moi, mes notes furent très nombreuses !


La figure de la femme

C'est une chose qui m'a sauté aux yeux, mais les femmes sont assez nombreuses dans ce classique, pour diverses raisons. La guerre de Troie commença donc avec l'enlèvement d'Hélène par Paris, suite à son choix entre trois déesses : Héra, Athéna et Aphrodite qui remporta ceci.

Puis, il est question de Chryséis que le roi Agamemnon ne veut pas rendre à son père et qui va créer un conflit avec Achille. Agamemnon, pour se venger va donc lui enlever Briséis, ce qui va déclencher la colère du guerrier et qui va jouer sur son rôle durant le siège de Troie.

Vous l'aurez donc compris, les femmes sont donc à l'origine des conflits entre les hommes.
Mais il y a la place aussi de l'épouse et de la mère. Il y a Andromaque, la femme d'Hector ou encore la mère d'Achille, Thétis.

Dans ce siège de Troie qui dure dix ans, j'ai trouvé cela intéressant, car l'Iliade apparaît surtout comme un combat d'hommes dans l'imagination collective alors que les femmes sont présentes, même si peu a leur avantage, mais cela renvoi aussi à la femme grecque de l'époque.

Orgueils & combats

Achille est en conflit comme je vous le disais avec Agamemnon et le guerrier qu'il est intervient assez tard dans les chants en réalité. La figure de Diomède est celle qui est très présente avec Ulysse, bien évidemment tout comme Nestor. C'est quelque chose que je souhaitais souligner, car Achille durant cette lecture, m'est apparu comme un homme colérique et non le guerrier de la première ligne.

Hector, quant à lui, apparais comme le glorieux guerrier qui va au-devant du combat et qui apparaît comme l'homme fort. Comme je vous le disais en haut de cette chronique, nous sommes donc avec des figures bien loin du film d'Hollywood !

"Tu es un roi qui dévore le peuple, parce que tu règnes sur une troupe de lâches."

Par contre, j'ai apprécié la critique du pouvoir, et notamment la critique de la figure d'Agamemnon qui apparaît réellement comme un donneur d'ordres, plutôt qu'un véritable guerrier.

L'intervention des Dieux

Les interventions des Dieux sont très très nombreuses tout au long du roman. Même si Zeus tente de rester neutre et de commander les autres Dieux, chacun va influencer le combat. 

"Celui qui obéit aux dieux et aussi par eux pleinement écouté."

Cette guerre de Troie devient aussi une guerre entre eux, qui ne vont pas hésiter à se trahir, notamment Héra qui va se servir de ses charmes auprès de son époux et frère. C'est une partie de l'Iliade qui ne faut pas oublier et qui permet de voir les Hommes comme les victimes de la volonté de ces derniers.


Concernant ma lecture en globalité, je ne peux que vous recommander cette lecture. Elle est riche en détails, se lit très facilement aussi ! Les combats s'enchaînent avec une certaine fluidité et une fois dans le roman, j'ai eu du mal à le lâcher. L'Iliade étant différent de l'Odyssée, il peut faire peur, mais je vous invite vraiment à le (re)découvrir !

Lectrice passionné et blogueuse littéraire depuis 2017.

0 Comentarios:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire 🌿

Me contacter

Email :

hello@mamzellepotter.fr