Les fiancées du Califat – de Marc Trévidic, Matz et Giuseppe Liotti





C’est une BD qui s’inscrit malheureusement dans une réalité qui nous concerne tous. Une façon de mettre en avant ces femmes de l’ombre.


"Nous avons besoin de toutes les forces que nous pouvons trouver, Cheikh. Et puis, les mécréants ne se méfient pas des femmes. N'est-ce pas toi qui m'as dit qu'il fallait utiliser les points faibles de nos ennemis ?" Le célèbre ex-juge antiterroriste Marc Trévidic et Matz livrent un nouveau thriller haletant, magnifiquement mis en scène par Giuseppe Liotti.



Cette bd met en avant ces femmes qui vont servir la cause du djihadisme et qui vont mener aussi des combats, non pas sur un sol étranger mais en France pour ce qui est de ce scénario. On va ainsi faite la rencontre d’un petit groupe passant inaperçu, dont les personnalités sont différentes, et qui va tenter de mener des missions pour montrer que les femmes, aussi, peuvent prendre part aux combats.


C’est à la fois effrayant puisqu’elles vont arriver à leur but mais montre aussi une réalité en ce qui concerne le traitement de ce genre d’affaire. Cette BD fut écrite par un ex-juge antiterroriste et je trouve que l’on retrouve bien ce point de vue et ce regard tout au long du traitement de ce sujet. 


On retrouve aussi la peur parfois, les liens qui vont se créer entre elles. Elles sont des converties, des mères de familles ou parfois à peine une jeune adulte et sont animées par cette flamme du combat auquel elles croient. C’est intéressant le contraste entre la féminité et ce qui s’y rattache et cette part déterminée et effrayante. 


Une BD actuelle, bien menée et assez rythmée qui permet de montrer une réalité du djihadiste féminin ! 


Editions Rue de Sèvres (64 p.) - 4/5 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire 🌿