Les soeurs du mal - Alice Clark-Platts

par - 10.9.20



C'est un thriller assez touchant concernant 2 sœurs. C’est une très agréable lecture même si on devine malheureusement un peu trop tôt la fin.

Leur maison avait été recouverte d'insultes, leur boîte aux lettres recouverte d'excréments. On avait envoyé un cocktail Molotov contre leur porte d'entrée. Les lettres de menaces s'étaient multipliées. Une fois le procès terminé, la police leur avait conseillé de déménager et de changer d'identité. Si elles venaient à être démasquées, on leur ferait du mal. » 1997, dans une petite ville d'Angleterre. Une fillette est sauvagement assassinée après avoir été torturée par Lila et Rose Bowman, respectivement âgée de dix et six ans. L'affaire défraye la chronique et les deux sœurs la une de la presse à scandale. Si Lila est jugée coupable de meurtre, Rose, trop jeune pour répondre de ses actes, est remise en liberté sous une autre identité. Près de vingt ans plus tard, alors que Lila est toujours derrière les barreaux, sa sœur passe des vacances dans le Devon avec son compagnon. Quand une fillette disparaît de l'hôtel où elle réside, elle redoute que sa véritable identité soit révélée, car elle risque fort de devenir le suspect numéro un...

 

On découvre les Flowers Girls, deux fillettes, qui vont être liées à la mort d'un bébé. Du haut de ses 10 ans, elle a va être inculpé à perpétuité pendant que sa sœur, Rose qui à cette époque il y a 6 ans, doit prendre une nouvelle identité par rapport à l'affaire pour laquelle sa sœur est reconnue coupable. Hazel va ainsi devenir son nouveau prénom.

 

On comprend alors que cela fut difficile pour Rose/Hazel et ses parents qui doivent tout recommencer, devenir une toute autre et qui a vu sa vie d’avant et son lien avec sa sœur se rompre lorsque cette affaire a pris une tournure publique et qui a remué fortement l'opinion au vu de ce crime affreux. De plus, quelques années après, la jeune femme va se retrouver au mauvais moment dans un hôtel ou une petite fille a également disparu au même moment sa sœur passe à nouveau devant le juge pour une possible remise en liberté leur histoire va donc ressortir dans la presse et la reconstruction d’Hazel va se voir voler en éclats

 

La plume de l'autrice est fluide et rythmée. Cette histoire de meurtre reliant deux fillettes fonctionne sur le lecteur qui va vouloir en savoir plus. Cependant j'aurais aimé ne pas découvrir la fin aussi rapidement malgré la toute dernière si on peut dire « surprise » à laquelle je ne m'attendais pas

 

C’est une chouette lecture qui se lit très rapidement et qui donne des frissons dans le dos quand on pense à ces fillettes. Si vous voulez une histoire sans prise de tête, que vous débutez la lecture de thriller, ce roman est pour vous !

Editions Hauteville (378 p.) - 3/5 

D'autres articles

0 commentaires

Merci pour votre commentaire 🌿