De beaux restes - Olivier Chantraine

par - 5.8.20



Ce roman est parfait pour cet été et donc à glisse dans votre valise.


Ils étaient dix. Dix amis, liés depuis quarante ans par une fidélité qu’ils croyaient éternelle. Mais Bob est mort. Pour faire son deuil et soutenir sa veuve, la bande se réfugie dans son repaire, un petit coin de paradis au bord de la Méditerranée. Richard — écrivain aussi acariâtre que touchant — est certainement l’un des plus affectés, il se débat avec son dernier manuscrit et ne supporte plus personne. Quand un jeune couple rachète la maison de Bob et s’y installe bruyamment, tout bascule…


Nous suivons un groupe d’amis, qui ont la soixantaine et qui se retrouvent pour les vacances. De plus, cet été est un tournant pour ce groupe puisque l’un des leurs est décédé. C’est ainsi que Richard a perdu son meilleur ami, n’arrive pas à écrire un nouveau roman et se retrouve à vivre avec sa femme et la nouvelle veuve. J’ai eu un peu l’impression de retrouver « les petits mouchoirs » avec des individus plus âgés mais dont chacun se retrouvent avec des connexions différentes.

 

En effet, Richard semble avoir un passif étrange avec la veuve de son meilleur ami, et on ressent une tension étrange autour d’eux. Il y a aussi Myriam qui semble être assez distance avec son mari écrivain, semblant tenter de combler la solitude dans laquelle elle se trouve. C’est l’été où des secrets vont être dits, quelques tentations et autres révélations ou la vieillesse, aussi est présente.


« Chaque jour un lecteur meurt et n’est pas remplacé. Appelle ça crise, déclin de notre civilisation, tout ce que tu veux, les faits sont là. »

 

La plume de l’auteur, Olivier Chantraine, est fluide et se lit très facilement. J’ai lu ce roman très rapidement, appréciant de trouver un groupe d’amis cette fois-ci lus âgés et donc, avec des préoccupations de leurs âges dont certaines ne semblent pas différentes de protagonistes plus jeunes.

 

C’est un roman ou le temps passe, ou les secrets s’accumulent et ou les bouleversements s’invitent.


Editions Gallimard (224 p.) - 4/5 - Cultura - Amazon

D'autres articles

0 commentaires

Merci pour votre commentaire 🌿