Aux ordres du coeur - Fabrice Colin

par - 6.8.20



Il y a quelque temps, je vous montrais les envois de chez Nathan. Aujourd’hui, voici la première nouvelle de ces nouvelles publications disponibles dès le 3 septembre !

 


"La vérité n'a aucune importance. C'est maman qui choisit ce qui est vrai et ce qui ne l'est pas. J'irai où ma mère ira. Peu importe ce que nous verrons, ce que nous vivrons. Elle aura toujours raison."


C’est une histoire extrêmement émouvante dans laquelle il s’agit d’un couple mère-fille, mais aussi du passé qui se mêle à la réalité.

 

« J’ai confié à ma mère les clés du réel ; je lui ai laissé le côté fenêtre parce que c’est ce qu’elle préfère. » 

 

Cet ouvrage est d’une grande sensibilité et se lit très rapidement, trop peut-être car j’aurais aimé que l’auteur aille plus loin, fasse durer cette histoire et fasse vivre ce duo plus longuement. Il s’agit d’une mère atteinte d’une maladie mentale qui semble être prisonnière de son passé doré, ayant été une grande actrice. Sa fille va alors faire en sorte que ceci devienne réelle, en amenant cette dernière qui a notamment joué la fée clochette à Londres. Cette jeune fille de 17 ans se retrouve mère, totalement prisonnière de ce passé qui lui ait inconnu et se retrouve complètement au service de cette dernière. Cette soumission totale aux envies de cette dernière est bouleversante.

 

Ainsi le passé va se mêler à la réalité qui inclut de jouer un rôle, de s’oublier pour Nelly. La folie semble néanmoins, jamais très loin et celui que Nelly a tellement aimé se retrouve confondu aux traits de Peter Pan, œuvre sur laquelle joue beaucoup l’auteur, Fabrice Colin. J’ai vraiment aimé ce pan de l’histoire !

 

« La vie est un train, on grimpe et c’est parti, advienne que pourra. Il y a des arrêts, des changements, mais revenir en arrière ? Ça n’existe pas. Les paysages qu’on a vus, on ne les contemplera qu’une fois. Il faut profiter : du mal comme du bien, du beau comme du rien. »


Une nouvelle qui se lit très rapidement, ou la tension est palpable et qui mêle secrets, rêve et réalité !


Editions Nathan (64 p.) - 5/5 - Cultura 

D'autres articles

0 commentaires

Merci pour votre commentaire 🌿