On ne choisit pas qui on aime - Marie-Clémence Bordet-Nicaise



Un témoignage très touchant, courageux, délivrant un superbe message de tolérance.


Issue d'une famille bourgeoise et catholique, Marie-Clémence avait une vie toute tracée. A 21 ans, elle était en couple avec un garçon charmant que ses parents appréciaient, tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes. Jusqu'au jour où Aurore, une collègue de travail, est entrée dans sa vie, pour ne plus en sortir. En quelques mois, Marie-Clémence se sépare de son fiancé, s'installe avec Aurore et commence à construire une vie heureuse et épanouie. Dès lors, elle décide de l'annoncer à sa famille et à ses proches, chez qui les réactions sont diverses. Son histoire d'amour a bouleversé, au cours des années, son rapport à sa famille, à son milieu social, à la société, à la religion et à ses rêves de petite fille. Ce récit est un témoignage lumineux et émouvant, où l'on suit tous les combats qu'elle a dû mener pour être enfin acceptée, tant au sein de sa famille qu'aux yeux de la société.


On ne choisit pas qui on aime de Marie-Clémence Bordet-Nicaise
Témoignage | Flammarion | 19,00€ |  272 p. 




Trouver qui nous sommes

Marie-Clémence Bordet-Nicaise aborde ce point très important dans son témoignage. La plupart des jeunes sont influencés par le schéma familial et traditionnel que nous avons sans cesse en tête. Malheureusement, ceci crée de nombreux mal-être parfois chez ceux qui ne rentrent pas dans cette case que l’on nous impose trop facilement. Pour ce qui est de l’auteure, sa famille étant catholique, ce modèle familial est donc encore plus fort et cela fait que se trouver sexuellement peut arriver tardivement. 

Et qu’il faut parfois se battre contre soi-même et l’éducation reçue pour accepter et découvrir qui l’on est vraiment.


L’entourage

Dans ce cadre ou la religion catholique est présente, c’est donc un moment peu simple pour l’auteure lors de son coming-out. Elle raconte avec justement cette acceptation en demi-teinte. Or ceci pose la question du pourquoi devoir se justifier ? Notre sexualité nous appartient, et l’amour est le plus important que ce soit entre un homme et une femme, ou encore entre deux personnes du même sexe. 

L’auteure montre aussi l’acceptation difficile parfois dans l’entourage moins proche, avec des gens de sa propre génération. Les idées reçues, les jugements, … C’est un témoignage riche, juste et complet.


Histoire d’un couple & d’une femme

Marie-Clémence Bordet-Nicaise nous raconte son couple avec cette femme, Aurore qui va devenir l’amour de sa vie, patiemment. C’est aussi, sous la plume de l’auteure, l’histoire d’une acceptation, du mariage homosexuelle et d’u combat pour la PMA.  Une jolie histoire d’amour que j’ai pris plaisir de découvrir au fur et à mesure de ma lecture.

Même si je n’ai pas trouvé cette partie très présente dans le roman, l’auteure aborde aussi sa religion, le catholicisme. Homosexuelle, elle croit en Dieu. Cela ne l’a pas empêché de rester croyante malgré une église réfractaire à l’homosexualité. J’ai trouvé ce point très intéressant.


Un joli témoignage de tolérance, de patience et de colère parfois. Mais un message fort aussi : que les mentalités peuvent évoluer avec le temps, de la patience et de la tolérance !

On ne choisit pas qui on aime - Marie-Clémence Bordet-Nicaise On ne choisit pas qui on aime - Marie-Clémence Bordet-Nicaise Ecrit par Mamzelle Potter mardi, juin 18, 2019 Rating: 5

Aucun commentaire:

Merci pour votre commentaire 🌿

Fourni par Blogger.

About me

Nombre total de pages vues

Subscribe

Popular Posts

Pinterest

S'INSCRIRE AU BLOG

Traduction

Contactez-moi

Nom

E-mail *

Message *