menu

Image 1 Image 2 Image 2

Petit pays - Marzena Sowa - Sylvain Savoia - Gaël Faye


 Exilés au Burundi, Gaby et Ana, enfants métis franco-rwandais, voient leur quotidien joyeux bousculé par la guerre civile. Alors que leur famille se déchire, le génocide des Tutsi au Rwanda voisin vient mettre un terme à leur innocence. D'ailleurs, déjà à l'école, Gaby assiste à une bagarre entre un Tutsi et un Hutu, que rien ne semble pourtant séparer si ce n'est – d'après son père – la forme de leur nez... Mené par Marzena Sowa et Sylvain Savoia, l'adaptation du best-seller à résonance autobiographique de Gaël Faye – prix Goncourt des lycéens 2016 – qui a lui-même choisi les auteurs de Marzi parmi les nombreux projets présentés. Aussi magnifique que poignant.

Editions Dupuis / 128 p. / 39€ / ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️ / 5


Mon avis

Je n’ai pas lu le roman de Gaël Faye et j’aurais dû en réalité, afin de me rendre compte de sa qualité et de la qualité de cette adaptation. Mais je peux tout de même dire que c’est un témoignage fort et nécessaire, à découvrir si ce n’est pas déjà fait !

Je dois dire que ce roman graphique est fort en émotions. j’ai trouvé ce témoignage du point de vue de ce petit garçon nommé Gabriel, de Gaël Faye donc, très émouvant. On découvre à la fois un moment d’enfance avec en toile de fond des événements politiques forts et terribles en 1993 avec le génocide des Tutsis, et la guerre civile.

j’ai trouvé ce parallèle fort entre l'innocence de l’enfance que Gabriel et ses copains vivent, et ces événements terribles dans lesquels ils vont grandir et subir. Les enfants vont voir leurs vies basculer dans l’horreur, les images qui peineront à s’effacer et qui perdront aussi des membres de leurs familles. Parfois aussi certains vivants comme la mère de Gabriel qui ne sera plus jamais la même.

On voit aussi à quel point la lecture fut importante pour Gabriel qui tentera de se réfugier dans la littérature pour mieux échapper à l’horreur dans laquelle il évolue.

C’est poignant, cela se lit bien et rapidement. Si je ne suis pas forcément la plus fan du coup de crayon, il reste vraiment très agréable et parfait pour le récit de cette histoire qu’il ne faut pas oublier, qu’il faut connaître. La construction est bien faite, le basculement se fait graduellement et les personnages sont pour certains très attachants ou d’autres permettent de soulever des questions épineuses.

Certes, des choses sont difficiles, mais je trouve que c’est une lecture qui sera aussi adaptée aux adolescents pour connaître cet événement.

C’est un récit qui aborde la question de l’identité, de la tolérance et la colonisation. Un témoignage à lire, que je recommande.

Mamzelle Potter - Blog littéraire

Blog littéraire né 2017 pour partager la passion des livres d’une trentenaire lyonnaise. Coups de cœur, déceptions, de la littérature jeunesse à celle classique, en passant par les thrillers et ceux graphiques ! Je partage aussi mon organisation livresque, ma vie de blogueuse littéraire.

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire 🌿

Plus récente Plus ancienne

Formulaire de contact