Savoir vivre - Félix Auvard



Angoisses climatiques, précarité économique, engagement politique... : comment gérer sa crise existentielle dans ce monde quand on a 26 ans et qu'on ne nous a pas donné de mode d'emploi à la naissance ? Tantôt inquiet, tantôt cocasse, fâché ou plein d'espoir, tout à fait lucide... : au fil des planches, Félix se met en scène et explore avec humour et tendresse toutes les choses qu'on dit aux autres de faire mais qu'on ne fait pas, les grandes épiphanies et les angoisses que l'on garde pour soi.

Son rapport à la planète le ronge, mais il se noue d'amitié avec elle. Décidé à mener une vie plus écologique, il n'achète que des courges en hiver... mais résiste avec peine aux étals de tomates alléchantes. Nourri d'éducation religieuse, il s'en est émancipé pour mener une vie athée et " juste ", dans la mesure du possible... Sa peur de la solitude, son rapport à la mort, ses relations ultraconnectées...


Editions Robert Laffont / Prix: 21€ / Cultura / Amazon / Decitre





Mon avis

C’est un roman graphique que j’ai beaucoup aimé et dans lequel je me suis énormément retrouvé et qui est bourré d’humour malgré le fond lui sérieux et qui révèle une réalité concernant les angoisses de la jeunesse.

Depuis quelques années, le monde devient de plus en plus instable et les inégalités sont de plus en plus croissantes et terribles. À cela, s’ajoutent les problématiques liées au climat et cette insuffisance de décisions et d’actions concrètes de la part des politiques… Cette génération, dont je fais partie, se trouve désillusionnée, désemparé et angoissée. On tente tant bien que mal de jongler entre a pris en compte des problématiques qui nous concerne tous, et cette société capitaliste, toujours plus connectée qui va à contre-sens. J’ai aimé la façon dont l’auteur mène son propos, en ne restant pas sur quelque chose de très réglé : c’est un joyeux bazar qui rend tout cela vivant, et réel aussi, car cela reflète très bien la façon dont la jeunesse vit ces moments : avec désordre, lorsqu’un moment se rappelle à elle.

Félix Auvard arrive avec humour et grande simplicité à représenter ces questionnements de toute cette génération. J’ai trouvé que l’auteur arrivait à aborder des thématiques parfois personnelles d’une très jolie façon et les dessins servent vraiment tout cela et reflètent le texte. C’est un joli instant lecture grâce à tous ces détails qui sont simples et drôles.

Un réalisme poétique dans un joyeux bazar qui parlera à coup sûr à celles et ceux enter 18 et 35 ans !

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire 🌿

Plus récente Plus ancienne

Formulaire de contact