26/07/21

2 nouvelles de Pétersbourg - Nicolas Gogol


 

Aujourd'hui, je vous propose un peu de littérature russe. Ces deux nouvelles appartiennent au recueil "Nouvelles de Pétersbourg". Mais je trouve que ce petit format, au prix de 2€, permet de pouvoir découvrir des auteurs sans trop se risquer. 


Personnellement, je n'avais pas encore lu Gogol et bien que j'apprécie beaucoup la littérature russe, j'ai toujours une petite peur quand je ne connais pas un auteur. J'ai fait une très belle découverte et je pense que cet hiver (car oui, je trouve que la littérature russe dans mon esprit, est encore plus agréable en cette saison.), je me pencherais sur les écrits de cet auteur.

«Fuyez, pour Dieu, fuyez au loin le réverbère! Et vite, aussi vite que vous pouvez, passez au large. Heureux encore si vous vous en tirez avec une coulée de son huile puante sur votre élégant manteau. Mais outre le réverbère tout respire l’imposture. Elle ment à longueur de temps, cette Perspective Nevski, mais surtout lorsque la nuit s’étale sur elle en masse compacte et accuse la blancheur ou le jaune pâle des façades, quand toute la ville devient éclair et tonnerre, quand des myriades d’attelages débouchent des ponts, quand les postillons hurlent sur leurs chevaux lancés au galop, quand le démon lui-même allume les lampes uniquement pour faire voir les choses autres qu’elles ne sont.»

Editions Folio - 2€ - 130p.

Les deux textes proposés sont donc "La perspective Nevski" et "Le manteau". Les deux sont de taille assez similaires et toutes les deux finalement assez agréables. j'ai trouvé que le choix de l narration de l'auteur était très original, car il s'adresse directement au lecteur ce que j'apprécie, car cela rend le lecteur finalement encore plus acteur de l'histoire qu'il découvre.

"Les songes finirent pas être toute sa vie, et dès lors toute sa vie prit un tour étrange: on peut dire qu'il dormait éveillé et qu'il veillait en rêve."

La plume de Nicolas Gogol est très fluide, très accessible je trouve. C'est une surprise pour moi et je dirais que cet auteur semble même parfait pour une première approche de cette littérature qui peut effrayer. Les descriptions, les personnages sont forts agréables et l'ambiance est parfaite. Gogol sait mettre en valeur Pétersbourg, tout en faisant la critique de l'administration russe. Ces deux histoires ont donc pour décor la ville Pétersbourg, mais sont différentes pour le reste. dans la première nouvelle, il s'agit de deux amis qui vont aller à al rencontre d'une femme et vivre d'une façon différente cette découverte. pour la seconde, il s'agit d'un fonctionnaire qui semble assez avare.

"Dieu, qu'est-ce que notre vie !Un éternel divorce entre le rêve et la réalité!"

C'est à la fois touchant, drôle et captivant. Un moment délicieux qui me donne réellement envie de me tourner vers d'autres écrits et de découvrir aussi la personnalité de cet auteur.

Lectrice passionné et blogueuse littéraire depuis 2017.

0 Comentarios:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire 🌿

Me contacter

Email :

hello@mamzellepotter.fr