Sur mes étagères: lectures ados & young adult


Je vous retrouve avec un point lecture spécial lectures Young-Adult. J’ai d’ailleurs fait un article sur cette littérature juste ici, si vous ne l’avez pas encore lu. Sinon pour aujourd’hui, je vous retrouve avec 4 romans dont un, il faut le dire, m’a énormément charmé dû à une nostalgie d’une saga chouchou !



American Royals
Éditions Lumen | 563 p. | Katharine McGee | Cultura – Decitre - Amazon



RESUME : Et si une famille royale régnait sur les États-Unis ? Quand les États-Unis ont arraché leur indépendance aux Britanniques, George Washington, général en chef des armées américaines, s'est vu proposer la couronne. Et, au lieu d'insister pour que son pays devienne une république... il a accepté ! Deux cent cinquante ans plus tard, c'est donc la maison Washington qui est à la tête de la première puissance mondiale. Comme la plupart des familles régnantes, elle compte une héritière et un fusible, une éventuelle remplaçante. L'une sera la future reine, l'autre est là pour servir son pays, mais seulement au cas où. Béatrice et Samantha savent depuis l'enfance ce que l'on attend d'elles. Mais elles ne sont pas n'importe quelles princesses. Elles sont américaines, et leur pays est né d'une rébellion... À seulement vingt-et-un an, Béatrice, élevée pour régner, a la chance de devenir la première reine du pays, où jusque-là seuls des hommes pouvaient exercer le pouvoir... une réforme du droit de succession a bouleversé son existence, mais son avenir tout tracé devient soudain trop pesant pour elle. Quant à Samantha, elle se soucie peu de briser les règles d'une cour qui se soucie peu de ses incartades – jusqu'au jour où sa sœur est soudain sommée d'épouser l'homme dont elle est tombée amoureuse... Sans oublier Jefferson, le frère jumeau de Samantha, relégué au troisième rang dans l'ordre de succession alors qu'il aurait dû régner, et pris dans une redoutable rivalité amoureuse.Déchirés entre leur devoir et des penchants bien humains, les membres de la famille royale américaine se débattent sous les feux des projecteurs et des réseaux sociaux. Personnages irrésistibles, luttes d'influence et secrets d'alcôve... Une duologie sensible et cruelle qui rappelle la série phénomène The Crown, la modernité en plus. Découvrez, sous la plume de Katharine McGee, les mystères de la famille la plus célèbre de l'Histoire, dont les peines et les drames se jouent sur la plus vaste scène qui soit : le monde.

MON AVIS : Vous avez apprécié la saga « La sélection » publiée chez Collection R (si ce n’est pas le cas, foncez !) ? Ce roman, qui va être suivi d’un second tome, m’a beaucoup charmé car elle m’a rappelé cette saga que j’ai dévoré. Certes, pas de grandes surprises dans les intrigues, néanmoins les personnages et l’histoire ont réussis à me charmer.

Concernant l’intrigue, il n’y a pas de grandes surprises, on voit très vite les choses arriver, mais je pense que ce genre de roman ne repose pas forcément les surprises en elles-mêmes mais sur le charme des personnages et toute cette histoire de royaume et ici surtout, de royauté ! En plus de cela, c’est le premier roman de cette duologie donc il y a pas mal de choses à mettre en place et je pense que le second roman sera plus surprenant. Du moins je l’espère !

Pour ce qui est des personnages, j’ai beaucoup apprécié la figure de Béatrice qui n’a décidément pas la place facile, le poids de la couronne reposant sur elle. Certes, on peut y voir quelques stéréotypes, mais j’ai été touché par sa fragilité et cette loyauté envers son entourage. Je me retrouve énormément en elle, et peut-être que ma place d’année dans ma fratrie fait que je me sens près d’elle. Sa romance, certes peu étonnante, reste néanmoins agréable à découvrir et j’ai envie, il faut bien l’avouer, de savoir à la suite ! le personnage avec lequel j’ai moins accroché reste Samantha et son côté rebelle trop poussé parfois, qui devine une émotion évidente. A côté d’elle, j’aurais préféré que le personnage de Jefferson soit d’avantage développé.

La plume est fluide, simple et il n’y a pas de détails inutiles. On comprend très vite le décor, cette royauté et ses enjeux. Ce roman est clairement un mélange entre la sélection, Gossip Girl aussi. Un peu dans le même style que la série « The Royals », je ne suis pas trop d’accord avec la comparaison avec « The Crown »... C’est un roman qui plaira aux ados sans aucun soucis, qui regroupe les problématiques amoureuses que beaucoup de jeunes adultes et ados rencontrent !

*****

Les 7 vies de Léo Belami
Collection R | 356 p. | Nataël Trapp| Cultura – Decitre - Amazon



RESUME : Demain je vais mourir... et ce ne sera pas la première fois.
Léo, 17 ans, jeune homme solitaire et sans histoires, compte les heures avant la fin des cours. Il se prépare pour la fête du lycée, organisée cette année en hommage à Jessica Stein, une élève assassinée trente ans auparavant.
Mais lorsqu'il se réveille le lendemain matin, c'est dans la vie d'un autre, dans la maison d'un autre... en 1988.
Au gré d'allers-retours entre 1988 et 2018 dans des corps différents, Léo va tout tenter pour empêcher ce meurtre et découvrir l'identité du tueur. Pourra-t-il changer le destin ? À la croisée de Riverdale et de Stranger Things, Les 7 Vies de Léo Belami est un thriller dont vous ne ressortirez pas indemne !

MON AVIS : C’est un roman ado qui nous replonge dans les années 90. Ce point m’a énormément séduite ! L’intrigue est sympathique à découvrir même si je m’attendais à plus.... Un thriller sympa mais qui manque de punch. J’ai eu du mal avec l’intrigue qui n’a pas accroché plus que cela mon attention alors que je deviens de plus en plus friande de thriller. Il manque de rythme pour moi, une petite chose pour vraiment accrocher au roman.

Heureusement que le décor accroche car je pense que je me serais vite lassé pour être honnête.

Le rythme lent du début s’améliore et les personnages, bien qu’ils aient un côté attachant, sont encore une fois trop stéréotypés pour que les apprécier réellement. Je n’ai pas spécialement un personnage préféré et lorsque j’ai fermé ce roman, je ne peux pas dire que j’ai eu un petit pincement au cœur de les laisser, je suis même contente d’avoir pris des notes de ma lecture, car j’ai retenue très peu de cette histoire finalement…

Une déception donc bien que le résumé fût à mes yeux, prometteur et original !


*****

La saga Waterfire, tome 1: Deep blue
Livre de poche jeunesse | 384 p. |  Jennifer Donnelly | Cultura – Decitre – Amazon



RESUME : Au fin fond de l'océan, dans un monde pas si différent du nôtre, vit le peuple mer. Plusieurs communautés se partagent les eaux du monde entier, certaines en bonne entente, d'autres en conflit déclaré. Lorsque la princesse Serafina s'éveille au matin de ses fiançailles, sa première préoccupation devrait être de plaire au beau prince Mahdi, son promis. 
Pourtant, Serafina est hantée par un cauchemar lui annonçant le retour d'une ancienne malédiction. Ses sombres prémonitions se confirment quand un assassin frappe sa mère, la reine Isabella, d'une flèche empoisonnée. Serafina doit alors découvrir qui a commandité ce meurtre afin d'empêcher les communautés mers de s'entredéchirer dans une guerre impitoyable. 
Aidée par cinq amies issues de mers exotiques, elle mettra au jour une conspiration qui dépasse leurs pires craintes.

MON AVIS : Je vais aller droit au but, j’ai abandonné ce roman ! Mais je pense que cela reste purement personnel car après avoir fait un tour sur les sites de lectures, ce roman a un certain succès. Comme je l’’ai déjà dit, il arrive que l’on n’accroche pas à une plume, à une histoire sans pour autant que le roman soit nul ! 
Ici, c’est un univers riche je le reconnais. L’autrice a fait un réel travail de création et de réécriture des sirènes. C’est le seul point positif à mes yeux. Il y a une histoire ans cet univers et une logique intéressante. 

Seulement, la plume n’a pas suffi à accrocher mon attention. J’ai trouvé le début particulièrement long, lent et ennuyant. Certes, un décor doit être mise en place mais j’ai trouvé que c’était particulièrement laborieux. Les personnages manquent aussi de charmes pour moi …

Bref, une addition de choses qui a conduit à l’abandon de cette lecture.


*****

Les Brumes de Cendrelune, tome 1 : Le jardin des âmes
J’ai lu | 348 p. |  Georgia Caldera | Cultura – Decitre – Amazon



RESUME : Dans le royaume de Cendrelune, les dieux épient les pensées des hommes, et leur Exécuteur, l’Ombre, veille à condamner tous ceux qui nourriraient des envies de rébellion.

Or, il semble que certaines failles existent. À l’âge de 17 ans, Céphise ne vit en effet que pour se venger. Depuis qu’on l’a amputée d’une partie d’elle-même et privée de sa famille, elle ne rêve plus que d’une chose : s’affranchir de la tyrannie du tout-puissant Orion, Dieu parmi les dieux. Et contre toute attente, il se pourrait qu’elle ne soit pas seule...

MON AVIS : Un premier tome très sympathique à découvrir avec un univers riche et cruel. C’est pour moi le point très positif de ce roman ! C’est sombre avec un côté steampunk charmant. Il y a un gros travail de création (réussi) de la part de Georgia Caldera. C’est vraiment riche et cela donne envie d’en savoir davantage !

Les personnages sont agréables à découvrir et j’ai apprécié lire cette histoire au travers de plusieurs voix. Je ne dirais pas que j’ai une préférence mais j’ai apprécié les personnalités de ces derniers et ils apportent une dimension à cette histoire sombre et hypnotisante !

J’ai hâte de voir ce qui nous attend dans le second tome !


*****

Avez-vous lu un de ces ouvrages ?
Sur mes étagères: lectures ados & young adult Sur mes étagères: lectures ados & young adult Ecrit par Mamzelle Potter samedi, octobre 26, 2019 Rating: 5

Aucun commentaire:

Merci pour votre commentaire 🌿

Fourni par Blogger.

About me

Nombre total de pages vues

Subscribe

Popular Posts

Pinterest

S'INSCRIRE AU BLOG

Traduction

Contactez-moi

Nom

E-mail *

Message *