Enferme-moi si tu peux - Pandolfo & Risbjerg



Une BD au titre et à la couverture étrangement qui m’a finalement énormément touchée par cette vérité essentielle qu’elle délivre ainsi que par la découverte de ces artistes trop souvent oubliés et si touchants.


Six récits de vie étonnants qui interrogent sur des capacités trop rarement explorées de l’esprit humain.
Entre la fin du XIXe et le milieu du XXe siècle, femmes, pauvres, malades et fous n’ont aucun droit. Parmi eux, Augustin Lesage, Madge Gill, le Facteur Cheval, Aloïse, Marjan Gruzewski et Judith Scott sont enfermés dans une société qui les exclut. Ils vont pourtant transformer leur vie en destin fabuleux. Un jour, du fond de leur gouffre, une inspiration irrépressible leur ouvre une porte. Sans culture, sans formation artistique, ils entrent comme par magie dans un monde de créativité virtuose. Touchés par la grâce ou par un « super-pouvoir de l’esprit », ils nous ont laissé des œuvres qui nous plongent dans un mystère infini.


Enferme-moi si tu peux de Pandolfo & Risbjerg
BD | Casterman | 23,00€ |  168 p. | Amazon



Des parcours de vie

Il y a dans cette BD, six artistes qui ont eu un succès et dont, les noms m’étaient totalement inconnus pour la plupart. Six artistes qui ont pour point commun d’avoir été totalement incompris durant leurs existences alors qu’ils ont réalisés des œuvres mondialement connus et furent reconnus pour leur génie.
Au travers de ces parcours et de ces expériences, ce sont différentes histoires de vie qui dont une leçon. Tous les six n’avaient rien, parfois même un handicap ou une fragilité et n’étaient pas destinés à devenir artiste. Rien ne les prédestinaient à prendre ce tournant et pourtant, c’est une réelle ouverture pour eux !

"Quand on arrive sur Terre, on n'a rien demandé à personne. Alors il faut que l'on vous fasse une place. Une petite place parce que c'est toujours possible. Tout le monde y a le droit. Ceux qui prennent le pouvoir de vous la refuser sont des monstres."


La normalité, une cage dorée

C’est le message de cette BD qui m’a particulièrement touché. N’écoutant que ce qui s’est imposé à eux, ils ont laissé leur esprit aller au-delà de cette normalité et des railleries que cela a entrainé. 
C’est là leur vraie richesse : ne pas faire comme les autres, s’écouter. En faisant ce qui les commandaient, même incompris, ils ont été les plus heureux. Cette imagination qu’ils ont, a permis une ouverture de ce monde auquel on nous restreint.  Malheureusement.

"Si la folie c'est de réussir à ne pas s'adapter à une vie de rien, alors la folie c'est normal."

C’est donc une découverte riche, dans le message, dans la découverte de carrières artistiques qui se lit très agréablement grâce aux coups de crayon simples et efficaces. Une découverte coup de cœur pour ce rappel à l’essentiel, à s’ouvrir au monde, surtout à notre époque où l’on souhaite tellement imposer une norme. 

Enferme-moi si tu peux - Pandolfo & Risbjerg Enferme-moi si tu peux - Pandolfo & Risbjerg Ecrit par Mamzelle Potter vendredi, juin 07, 2019 Rating: 5

Aucun commentaire:

Merci pour votre commentaire 🌿

Fourni par Blogger.

About me

Nombre total de pages vues

Subscribe

Popular Posts

Pinterest

S'INSCRIRE AU BLOG

Traduction

Contactez-moi

Nom

E-mail *

Message *