Des romans so british chez Livre de poche

08 décembre

Aujourd’hui deux romans publiés chez Livre de poche qui ont un point commun : l’Angleterre.  Mais aussi un autre, j’ai adoré ces deux lectures, autant te le dire tout de suite.



N’oubliez pas que vous pouvez me suivre sur Livraddict , Goodreads ou encore Instagram pour suivre mes lectures en cours !

Léonard & Virginia Woolf : Je te dois tout le bonheur de ma vie

(Amazon - Decitre // 224p. //Livre de Poche // Carole d’Yvoire)

Résumé : « Bloomsbury m’enchante, il est la vie même. »
Dans un récit inédit, vivant et abondamment illustré, Carole d’Yvoire raconte les premières années et la rencontre de deux êtres fascinants : Virginia Stephen et Leonard Woolf, dont l’union sera symbolisée en 1917 par la naissance de la maison d’édition Hogarth Press.
Sont ainsi célébrés dans ce texte émouvant une période activité artistique foisonnante et ceux qui, face au tragique, choisissent l’affirmation de la vie, d’une « vie intense et triomphante ».

Inclus : des extraits de lettres, une nouvelle de Virginia Woolf et une nouvelle inédite de Leonard Woolf.


Mon avis : Je suis très friande de littérature anglaise et découvrir un peu plus l’une des grandes  auteurs anglaises me plaisait énormément et je ne suis pas déçue !

Tout d’abord, j’aimerais m’arrêter sur le livre lui-même qui est sublime, il faut le préciser car cela m’a surprise lors de sa réception. En effet, le livre a une couverture rigide, dans un format qui diffère des romans poches habituels, et avec un design soigné avec le rebords des pages rose comme sa cote lui donnant un aspect un peu vieillit et quelques détails sur sa couverture rendant ce livre un très bel objet.

Pour ce qu’il contient, j’ai aimé découvrir les divers documents  insérés dans les pages avec des lettres et des photographies rendant cet ouvrage complet.  Alors attention ce n’est pas une biographie complète de Virginia et de ses œuvres, on découvre l’enfance de Léonard et Virginia puis leur romance et leur projet commun. C’est vraiment très intéressant car on comprend alors le mal-être de Virginia et tout l’amour de Léonard pour sa femme. Ce couple mythique faisant parti du célèbre groupe de Bloomsbury que l’on découvre un peu.
Ce roman est surtout orienté sur la romance entre les deux auteurs, j’insiste car vous pourriez espérer en savoir plus sur la mort de Virginia ou les œuvres de Léonard ou de sa femme. C’est un ouvrage qui nous fait découvrir une histoire d’amour entre deux auteurs célèbres et j’ai trouvé cette orientation intéressante et riche en informations sur ce qui a fait, par les événements vécus, cette union entre Léonard et Virginia et les personnes qu’ils sont.

La plume de Carole d’Yvoire est très intéressante, plutôt fluide et dans un enchaînement logique. Il y a un réel travail de recherches, de détails et c’est vraiment réussi au final.

Un ouvrage pour découvrir un peu plus Léonard Woolf que je ne connaissais pas vraiment et d’apprendre à connaitre une Virginia Woolf sous un nouvel aspect.


Quand vient le temps d’aimer

(Amazon - Decitre // 504 p. //Livre de Poche // William Nicholson)

Résumé: En cette veille de Noël 2008, une étrange fièvre d'amour se répand à Edenfield, un village du sud de l'Angleterre.
Belinda, 50 ans, tourmentée par les années qui passent, envisage de tromper son mari, un chirurgien plastique reconnu. Jusqu'au moment où elle découvre qu'il a une liaison avec un de ses collègues.
Sa fille, Chloe, 19 ans, décide de mettre en couple ses amis Jack et Alice. Mais Jack rêve de Chloe, qui lui préfère un homme mûr.
Après L'Intensité secrète de la vie quotidienne, William Nicholson renoue avec la bourgeoisie du Sussex et, en sept jours encore, resserre l'intrigue autour d'une poignée de familles. On savoure à nouveau sa maîtrise des dialogues, son regard aiguisé, sans concession mais sans jugement sur ses personnages.


Mon avis : J’ai adoré dans ce roman cette ambiance so british et la plume de William Nicholson que j’ai découverte avec ce roman.  

Le gros point fort pour moi c’est avant out la psychologie des personnages que l’on découvre. Créer un lien aussi intime avec le lecteur en permettant de les découvrir un à un avec les divers points de vue.  C’est quelque chose de vraiment très « ludique » et qui fait que la lecture est finalement rythmée et intéressante jusqu’au bout. J’ai vraiment lu ce roman d’une traite et cela est surtout du à cela, à force de vouloir toujours savoir ce qu’il allait se passer pour l’un ou l’autre. C’est un roman doux, le temps passant tranquillement car ce n’est pas l’action qui est importante, c’est toute cette psychologie, ces vécus.

On s’attache  finalement à chaque personnage, même si ils font des erreurs ! Je n’ai réellement pas un chouchou mais c’est quelque chose ici de positif, je me suis attachée à chacun, à toutes ces histoires. Elles restent agréables à découvrir et même si ce n’est pas d’une grande originalité si on regarde de plus près, l’ensemble est très charmant.

La plume de l’auteur est agréable à lire jusqu’au bout, cruelle parfois en faisant prendre aux personnages des chemins difficiles, mais aussi touchantes. De plus l’ambiance 100 % anglaise avec cet humour et l’ambiance dans laquelle se déroule l’intrigue est séduisante.

La période hivernale durant laquelle nous nous trouvons au moment où j’écris cet avis, ainsi qu’une tasse de thé seront le combo  parfait pour déguster ce roman !


Vous avez lu ces ouvrages ? Vous tentent-ils ?

Cet article contient des liens affiliés avec Amazon & Decitre .En commandant via ces liens, vous participez à soutenir mon blog, tout simplement (FAQ). Merci !


D'autres lectures :

2 mots doux

  1. Ces deux livres me tentent beaucoup! Je les note merci ;-)

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire :)

A bientôt !

Contactez-moi

Nom

E-mail *

Message *

Collaborons !

Merci de votre visite !