Mes derniers avis littéraires

Vendredi, je lis #3

17 nov. 2017

Pour terminer la semaine, je vous retrouve avec deux lectures fortes en émotions, ou finalement la famille est au centre des intrigues. Mais je peux vous le dire maintenant, j’ai eu un coup de cœur pour Forbidden, je ne regrette pas de l’avoir lu !



N’oubliez pas que vous pouvez me suivre sur Livraddict ou encore Instagram pour suivre mes lectures en cours !

Forbidden de Tabitha Suzuma
(Amazon // 534 p. //Milady // Romance - Drame // 5/5)

Résumé : Maya et Lochan ne sont pas des adolescents comme les autres. Élevés par une mère alcoolique et instable, ils sont livrés à eux-mêmes et n’ont d’autre choix que d’élever seuls le reste de la fratrie. Forcés de devenir adultes plus tôt que prévu, ils se soutiennent dans l’adversité et finissent par tomber amoureux. Lochan se sent seul au monde, et Maya est la seule à pouvoir le comprendre. Conscient de la monstruosité de cet amour, Lochan est prêt à tout pour bâillonner le désir et les sentiments que sa sœur lui inspire. Mais comment résister alors que Maya a besoin de lui autant qu’il a besoin d’elle ? Est-ce un crime de s’aimer si fort ?

Mon avis : C’est un roman que j’ai beaucoup vu sur les réseaux sociaux et j’ai fini par succombé en version ebook. Une chose est sure, je en regrette pas d’avoir cédé à ce succès car la plume de l’auteur mérite franchement d’être connue. L’auteur sait parfaitement gérer les émotions qui sont présentes du début à  la fin. C’est vraiment le plus fort de ce roman, toutes ces émotions violentes, magnifiques que l’on traverse.

L’histoire en elle-même n’est pas nouvelle dans le sens ou cela reste une romance compliquée, mais ce que vous allez découvrir est du jamais vu pour ma part et j’ai trouvé cela osé et courageux d’aborder ceci. Cette romance ne peut pas laisser indifférent et ne fois le roman terminé, l’histoire reste en tête en plus de la fin qui termine tout ceci en apothéose. Certes l’histoire familiale autour peut lasser car finalement le contexte familial difficile avec la mère qui n’assume pas son rôle est du déjà vu, mais les émotions et les deux personnages principaux, à savoir Lochan et Maya, rendent ce contexte différent. J’ai eu un immense coup de cœur pour Lochan qui est terriblement courageux, généreux, altruiste. Il est prêt à tous les sacrifices pour son jeune age alors qu’il pourrait avoir un futur tellement mieux.

J’ai terminé ce roman avec la larme à l'oeil, et pendant quelques jours cette histoire m’a suivie. La romance est sublime et les personnages tellement charismatiques qu'il était difficile de les laisser. Cette histoire m’a tellement retourné que j'ai eu du mal à passer à une autre lecture.

*****

Blood family de Anne Fine
(Amazon // 340 p. // Ecole des loisirs // Drame // 3/5)

Résumé : Il revient de loin. Edward. Jusqu'à l'âge de 7 ans, il a vécu enfermé dans l'appartement avec sa mère, sous l'emprise d'un homme alcoolique et violent. Lorsqu'il est délivré de son bourreau, il peut enfin découvrir le monde qui l'entoure. Mais est-il libre pour de bon? 
Recueilli par les services sociaux, puis balloté de famille d'accueil en famille d'adoption. Edward se construit en tentant d'oublier son passé. Mais au fil des années, ce passé le suit pas à pas et ne cesse de se rappeler à lui. La force, le courage et la volonté lui suffiront-ils pour lui échapper?

Mon avis : Ce roman est aussi centré sur la famille, mais avec une situation différente puisque l’on suit Edward depuis sa délivrance d’un appartement ou il vivait avec sa mère, brutalisés par Harris qui les enfermait dans l’appartement. Tout au long du parcours d’Edward, on a une multiplication de points de vues que se soit celui de l’éducateur, à la psychologue, de la famille d’accueil... C’est très ingénieux ce choix, de la part de Anne Fine car on comprend mieux la complexité de la situation.

Cette délivrance permet à Edward de rentrer dans l’adolescence dans un autre contexte mais avec un sentiment tout aussi pénible et difficile puisque l'adolescent se construit et l’inévitable question se pose “suis-je comme mon père?”, “vais-je devenir une brute comme lui?”. C’est très fort comme question, et toute cette tension autour du fait qu’il peut recroiser Harris prend son apogée avec cette question, car finalement il peut certes le croiser dans la rue, mais aussi en lui, dans son comportement.

Un roman basé sur l’hérédité, la ressemblance à ses parents qui peut-être difficile lorsque l’on se construit en tant qu’individu. Une histoire pleine d’émotion et qui permet d’aborder un aspect de l’adolescence qui est finalement, peu abordé. 



Vous avez lu un de ces romans ? Vous tentent-ils ?


Cet article contient des liens affiliés avec Amazon .En commandant via ces liens, vous participez à soutenir mon blog, tout simplement (FAQ). Merci !

2 commentaires:

  1. Forbidden m'a également touché. Un roman qui ne plaira pas à tout le monde quand même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que certains pourront être gênés... En tout cas, l’auteur à su mettre de la nouveauté par rapport à tout ce que l'on peut lire en romance.

      Supprimer

Merci pour votre commentaire :)

A bientôt !