"Spring girls", Anna Todd

27 février



Une adaptation moderne des Quatre filles du docteur March

Les 4 filles de l’officier Spring vivent avec leur mère, Mérédith, sur la base militaire de Fort Cyp rus, près de la Nouvelle-Orléans.
L’histoire débute pendant les fêtes de Noël, alors que leur père, Franck, est en mission près de Mossoul, en Irak. Entre premiers émois amoureux, trahisons entre amis et difficultés financières, le quotidien de cette famille américaine est jalonné de problèmes auxquellles 4 adolescentes font face chacune à leur manière.

Hugo roman - Amazon - Decitre - 469p. - Lire un extrait







Une revisite qui se veut moderne mais qui reste loin du de la qualité de l'oeuvre originale...



J'ai lu l'oeuvre qui est à l’origine de cette réécriture et j'étais assez curieuse de cet exercice auquel s'est prêté Anna Todd. C'est toujours quelque chose de difficile à mon sens, car les attentes de la part des lecteurs sont plus grandes et il faut à la fois mêler son propre style et l'univers original.

Pour ma part, j'ai découvert la plume d'Anna Todd avec "After" comme beaucoup. J'avais apprécié les trois premiers tomes, puis le reste de la saga tout comme "Before" m'avaient déçus. Je me suis donc tournée vers ce roman à la fois avec une certaine curiosité car Anna Todd changeait d'univers et de personnages mais aussi avec l'espoir que ce roman me conforte dans l’idée de lire les nouveaux écrits de cet auteur.

Je dois dire que ce roman fut une déception. Anna Todd a souhaité moderniser l'intrigue en transportant les 4 filles March à notre époque et bien que cela se reflète aux travers des réseaux sociaux et de certaines de leurs aventures, j'ai trouvé cela très plat. Le tout reposant sur une ambiance "militaire" qui n'apporte finalement pas grand chose, car très peu développée. L'histoire n'accroche pas le lecteur, en tout cas pour mon cas, j'ai eu beaucoup de mal à terminé ce roman. Cela illustre bien mon impression sur la qualité de l'oeuvre. 

Me rendant compte de cela, j'ai essayé de m’intéresser d'avantage aux personnes et le constat fut pire. Les personnages sont fades, j'ai trouvé que les filles étaient des caricatures de celles de Louisa May Alcott. Jo, que j'apprécie dans l'oeuvre originale, m'est apparue comme très agaçante, peu attachante tout comme Amy.


Anna Todd nous offre donc une image de notre époque moderne fade et finalement très superficielle. Personnellement, je ne pense pas suivre de nouveau cet auteur car sa plume, qui se lit facilement, reste toujours très en surface alors que pour ce qui est de cette oeuvre, il y avait de la matière!

D'autres lectures :

0 mots doux

Merci pour votre commentaire :)

A bientôt !

Contactez-moi

Nom

E-mail *

Message *

Collaborons !

Merci de votre visite !