Relisons nos lectures



C'est un titre un peu spécial, qui pourrait presque aller avec une série en deux articles que je vous prépare pour la fin du mois. Si vous me suivez sur Instagram, vous avez dû voir que je participe à ce projet de (re)lire les Rougon-Macquart d'Emile Zola.


Ce projet m'a fait prendre conscience de l'importance parfois de la relecture, et d'accorder une seconde chance possiblement à certains auteurs ou ouvrages. J'avais donc envie de vous en parler dans un article, car ce projet m'a fait complètement redécouvrir Zola !

#1 - Un regard neuf

Ici, je relis Emile Zola, qui avec "l'Assommoir" pour découvrir cette plume et ses descriptions ne fut pas le meilleur choix pour moi. Lu durant ma scolarité, ce roman m'avait laissé un goût d'amer et d'ennui (oui,oui) et bien que j'ai lu d'autres ouvrages de cet auteur, j'avais toujours cette appréhension et mes préjugés de lycéenne. Finalement, des années après, je redécouvre cette plume et ce génie de détails, qui propose des personnages intéressants. J'en suis au troisième ouvrage de la série à l'heure ou j'écris ces lignes et j'aime beaucoup !

Comme quoi, la relecture peut-être une belle surprise et dans mon cas, c'est vraiment un plaisir. C'est totalement différent de ma relecture (presque annuelle) d'un des tomes de "Harry Potter", que j'aime (ah bon?) à la base.

Ici, j'ai fait le choix de relire un auteur qui ne m'avait pas charmé. C'est une expérience que je vous encourage à faire, car la lecture est une expérience personnelle. On peut ne pas apprécier un roman, car c'est tout simplement pas le moment, nous n'avons pas l'expérience nécessaire pour réellement le comprendre ou encore cela peut-être une lecture qu'on vous a imposé.

#2- Redécouvrir des classiques de la littérature...

C'est une chose que je peux remarquer autour de moi, la littérature classique n'est pas forcément un genre vers lequel on se tourne facilement. Pour de multiples raisons que je développerai prochainement, mais aussi à cause de la scolarité ! Dans mon cas personnel, Emile Zola ne m'avait pas du tout charmé et encore moins le travail fait autour du roman par mon professeur. C'est tut bête, mais parfois cet ennui reste et certains n'iront plus jamais vers des classiques. Pourtant, ils passent à côté de quelques pépites !

Relire ces romans, ces pièces de théâtre ou encore les poésies étudiées lors de sa scolarité peut être une très bonne idée, car on peut avoir désormais la maturité pour les comprendre, le fait de ne plus être dans un cadre imposé, peut aussi aider à apprécier cela. Ce sont des détails certes, mais qui ont une importance pourtant sur votre état d'esprit et donc jouer sur l'appréciation de votre lecture.

En plus, vous pouvez trouver ces romans neuf ou d'occasion à petits prix, alors la tentative est peu risquée !

#3 - ... Mais pas que !

Ici, j'ai fait le choix de la littérature classique, mais on peut l'appliquer évidemment à d'autres genres. Cela peut concerner aussi une lecture qu'on a aimée particulièrement finalement, qui va nous enseigner encore de nouveaux messages. C'est le cas par exemple avec "Le petit prince". C'est un roman que j'aime beaucoup et qui se relit au fil des années : avec un regard d'enfant, puis d'adolescent, d'adulte puis de parent... C'est un roman qui est intemporel à mon sens et qui est à garder dans sa bibliothèque pour être ressorti. C'est aussi le cas des romans avec des enseignements philosophiques contemporains. Par exemple, "Conversations avec mon chat" fut une superbe lecture, qui est arrivé à un moment de ma vie (de lectrice et personnelle) à pic. C'est un roman que je compte relire, maintenant que ma vie est différente car sa résonnance ne risque pas d'être la même.

#4 - Un dialogue avec soi-même

Je ne l'ai jamais fait, mais au moment de la rédaction de cet article, l'idée a germé. Une relecture, c'est relire à un temps différent, avec une personnalité différente car nous changeons tous plus ou moins avec le temps. Même si j'ai ce côté "un livre s'est sacré", cela peut être intéressant, si je reprends l'exemple du "Petit prince" de prendre des notes dans le roman et de les relire, elles aussi des années après. Une façon de se relire également, de donner une dimension supplémentaire à la lecture.

#5 - Relire, mais en VO !

Cela peut-être une idée originale de redécouvrir une oeuvre. Si vous avez un bon niveau dans une langue étrangère, pourquoi ne pas redécouvrir certains romans dans la langue de l'auteur ? Vous pouvez, si vous avez un peu peur de cet exercice concernant l'anglais (car je lis aussi dans cette langue), commencer par des classiques de votre enfance ! Roald Dahl, Alice au pays des merveilles... Une façon de redécouvrir vos lectures et de vous enrichir aussi.


N'hésitez pas à commenter si vous aussi vous relisez quelques-unes de vos lectures parfois !


Commentaires