Vie de lectrice - Lire pour de vrai



J’ai toujours été une lectrice. Je lis plus de 150 livres par an, j’ai toujours un ouvrage à portée de main. 

C’est un peu mon sport, bien plus qu’une habitude. Pendant longtemps, j’ai eu l’impression de lire : du début à la fin du roman, je me plongeais dans l’histoire. Parfois, je notas une citation dans mon carnet de lecture. Mais, l’âge aidant peut-être et un retour dans mes cours de français, je me suis aperçue qu’il me manquait parfois de petits choses, de détails pour « bien » lire ! 


1 – L’auteur
C’est un élément important, que l’on a peut-être tendance à éclipser lorsqu’on lit un roman. Surtout pour les auteurs de classique (au sens général), aller plus loin et s’intéresser à la personnalité qui a écrit ce roman est une chose très importante ! Cela apportera une dimension supplémentaire à votre lecture. Vous pourrez ainsi faire quelques parallèles avec les sujets revenant dans les ouvrages de ce dernier. 
Au lycée, on apprenait lors de notre introduction, à mettre quelques éléments biographiques et le contexte de l’œuvre. C’est ce que je ne faisais pas tout le temps, et finalement, j’ai recommencé et j’apprécie d’autant plus. D’ailleurs, maintenant dans mon carnet de lecture, j’inclue désormais un passage pour l’auteur. Il n’y a pas besoin de faire des recherches pendant des heures, même si évidemment, multiplier les sources est toujours une meilleure chose, vous trouverez très facilement les grandes lignes en quelques liens. 


2 – La prise de notes
J’ai, il y a quelques années, toujours pris l’habitude de prendre des notes durant ma lecture. Sur des post-it, je notais mes appréciations tout au long de ma lecture car il se passait parfois pas mal de temps enter ma lecture et mon avis noté dans mon carnet ou directement sur le blog. Je notais sur des post-it avant mon carnet pour pouvoir avoir ce côté « brouillon », noter sur l’instant, sans forcément faire de phrase. 
Mais aujourd’hui, je note aussi mes impressions personnelles. Je ne suis plus dans la structure elle-même, ou dans la critique des personnages ou des actions. Je note mes pensées sur certains passages, certains sujets abordés. Après tout, la lecture est une réelle expérience et cela fait parfois échos à un moment de votre propre vie, une réflexion qui retiens votre attention. Ainsi dans mon carnet, je vais plus loin que ma chronique qui est presque la même sur le blog ou sur Instagram. Je mets quelques réflexions personnelles que je sois d’accord ou non avec l’auteur. 


3 – Prendre le temps de la réflexion
C’es parfois nécessaire de laisser « décanter » la lecture terminée. Une façon de laisser resonner en vous les passages les plus marquants, d’y trouver une certaine profondeur et de donner à votre lecture plus de matière. Cela rient un peu à ce que je vous disais dans les deux points précédents, la lecture est une expérience pour votre sensibilité, à vos pensées. Vous pouvez aussi ne pas être d’accord avec ce que l’auteur écrit, il n’a pas la parole divine et cela peut aussi être intéressant de prendre le temps de réfléchir à ses propos. 


4 - Garder une trace
Un carnet, un blog ou encore votre compte Instagram. Garder une trace de vos écrits, des sujets que les auteurs lus ont abordés pour ainsi faire quelques parallèles intéressants. Une façon de se rendre compte des préoccupations communes à certains auteurs du à la même période dans laquelle ils ont évolués par exemple. Cela est aussi chouette je trouve pour faire des thématiques si vous partager vos avis littéraires. Certains sujets peuvent vous parler en particulier et il est bien de vous faire une petite liste de ces auteurs. 
Vous l’aurez compris, garder vos pensées est pratique pour vous aider à avancer dans vos réflexions personnelles et ainsi vous appuyez sur divers ouvrages et donner plus d’épaisseurs à vos lectures. 


5 - Regarder d’autres avis
C’est une bonne chose je trouve, les supports sont divers : Youtube, les podcasts, les blogs ou encore Instagram, ... Faire ce pas permet de voir si vous êtes peut-être passé à coté de notions abordées, ou encore d’avoir un autre point de vue sur ce roman, apprécié ou non. Cela permet de revenir à l’ouvrage, de découvrir aussi le roman autrement.


Voilà ces cinq points qui permettent de donner plus de matière à vos lectures mais cela n’est pas une obligation. Lire est un plaisir et il est aussi agréable de lire sans forcément avoir un stylo à la main, juste pour se changer les idées ! 

1 commentaire:

  1. J'ai trouvé ton article très intéressant. Je ne me suis jamais posée la question sur mes habitudes de lecture et je me rends compte que nous en avons beaucoup en commun. Tout comme toi, j'aime beaucoup prendre des notes pendant ma lecture et me renseigner sur l'auteur (avant ou après la lecture du livre, cela dépend). Je n'hésite pas à jeter toutes mes pensées pêle-mêle dans un petit carnet, sur un post-it ou dans une application de notes sur mon téléphone. C'est utile lorsque que je rédige un avis pour mon blog, mais au-delà de ça, ça aide à prendre du recul et à chercher à créer une vraie réflexion autour de ce qu'on vient de lire. Bref, un très bel article !

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire 🌿