Donne moi des fils où je meurs - Maud Jan-Ailleret

Par Mamzelle Potter - jeudi, mai 16, 2019

Une lecture qui aborde les aspects difficile de la grossesses et de la maternité. Une lecture bouleversante ou une femme ne donne pas la vie, mais la mort. Un ouvrage plein d'émotions que j'avais envie de vous présenter.




Donne moi des fils où je meurs de Maud Jan-Ailleret

Contemporain | Grasset | 18,00 € |  208 p. | Amazon



Laure et Antoine s’aiment depuis la fac et suivent ensemble l’itinéraire tracé des couples heureux et bien lotis. Il est journaliste, elle travaille dans un cabinet de conseil, ils viennent d’acheter un appartement à Paris. Il a perdu son père jeune, comme elle sa mère, mais ils sont entourés par une famille nombreuse qui se réunit chaque été à Saint-Lunaire, dans la propriété de Laure, pour s’aimer, rire et se détendre. Tout bascule quand l’étape suivante de ce parcours leur est soudain barrée : avoir un enfant. Leur premier bébé meurt à trois mois in utero, le deuxième, quelques mois mois plus tard, au même âge, in utero encore, et sans explication. La toile commence à se déchirer : Laure s’enferme dans le silence, la culpabilité, l’incompréhension ; Antoine dans le travail. L’été à Saint-Lunaire, personne ne parle ; dans la maison du bonheur, les drames ne sont pas invités. Pourtant le couple tient, s’accroche pour avancer. Mais au troisième décès, à plus de quatre mois de grossesse, les analyses désignent une coupable : Laure. Elle apprend qu’elle est porteuse d’une maladie génétique et qu’elle n’a que peu de chances d’avoir un enfant en bonne santé. Le rideau tombe et Laure se retrouve seule face à elle-même, incapable de faire le deuil de son désir d’être mère. Alors commence un parcours du combattant bien loin de l’horizon de bonheur espéré.


Le roman aborde la maternité sous un angle très difficile de la difficulté de concevoir à celle de perdre un enfant à divers stades de la grossesse. Je me suis rendu compte, en lisant cet ouvrage et le prochain que je vais vous présenter, que j’ai lu pas mal de roman autour de ce thème qu’est la maternité et je me demande si un article ou encre un podcast autour de ce sujet pouvait vous plaire car je pense que le sujet est important.

Ce roman est d’autant plus émouvant qu’il est inspiré de la propre vie de l’auteure. L’intrigue est la suivante : Lucile et Antoine filent le parfait amour, jusqu’au moment où concevoir un enfant devient un souci. Ils vont perdre trois bébés et c’est le combat de ce couple, de cette femme que raconte l’auteure.

C’est vraiment une lecture très émouvante car on découvre un couple qui s’aime, ils sont fous l’un de l’autre mais ces blessures vont les fragiliser.

En plus de cela, il y aussi Lucile et son rapport à son corps à ses grossesses, au fait qu’elle donne non pas la vie, mais la mort. En tant que lectrice, bien sûr que cela ne pouvait me laisser indifférente, personnellement.

La plume de l’auteure est vraiment très juste, pleine d’émotions mais sans fioritures. Sans drame exagéré, une finesse qui fait que j’ai eu énormément de mal à quitter ce roman, ce couple pour lequel j’avais tant d’espoir.

C’est une intrigue vraiment bien menée et qui apporte un plus aux romans abordant la maternité qui n’est pas une chose toujours rose, ni simple.

  • PARTAGER:

D'AUTRES LECTURES

1 mots doux

  1. Je le lirais bien... Mais c'est fortement en résonance avec mon histoire et mes soucis actuels. Alors, afin de ne pas miner mon moral déjà bien en berne, je voulais juste savoir si "ca termine bien?". Quel était ton sentiment à la fin? Positif ou très sombre? Merci pour cette découverte!

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire 🌿