Mes chroniques littéraires

Réflexions littéraires

Vie de lectrice

Thriller, classique & philosophie !

par - 02 avril

Je vous retrouve aujourd’hui avec un billet «Mes dernières lectures ». Cela fait un moment que je ne suis pas revenue ici et après un petit sondage, il s’avère que cela ne vous gène pas d’avoir un billet regroupant plusieurs lectures. Cela fait plus de découvertes littéraires en un billet !
Je vous retrouve avec du mystère et du classique !






LE MAITRE ET MARGUERITE de Mikhaïl Boulgakov


(Folio / 727 p. / Amazon)


RESUME : Ecrit sous la terreur par un homme malade et désespéré, " Le Maître et Marguerite " a mis vingt-cinq ans pour s'imposer comme l'un des chefs-d'œuvre de la littérature russe et devenir un livre culte dont la construction diabolique n'a pas fini d'enchanter les lecteurs. Comment définir un mythe ? Les personnages de ce roman fantastique sont le diable, un écrivain suicidaire, un chat géant, Jésus et Ponce Pilate, la plus belle femme du monde... On y trouve des meurtres atroces et des crucifixions. C'est une satire acerbe, une comédie burlesque, une parodie politique, un poème philosophique dévastateur avec des fantômes et des transformations magiques.
Mais cette fantasmagorie baroque, ce film noir, cette vision d'apocalypse est aussi l'une des plus belles histoires d'amour jamais écrites.

MON AVIS : Comment décrire cette lecture ? J’ai mis du temps à méditer sur cette lecture qui m’a certes emballé mais qui je pense, par le grotesque présent, ne pourra pas plaire forcément à tous. Personnellement, j’ai bien aimé toute la première partie particulièrement, mais par la suite, la dernière partie fut pus longue pour moi. Je pense que cela tient de la nature de ce livre, tout ce grotesque et la longueur de ce roman de 700 pages). Néanmoins, je pense que ma plume de Boulgakov mérite d’être connue, un classique au sein de cette littérature russe qi est si riche. Il faut seulement prendre le temps de lire ce livre surtout. Les personnages sont attachants, un peu complexes parfois mais, encore une fois, c’est un classique indéfinissable à découvrir !

***** 

MUSIQUE NOCTURNE  de John Connelly

(Presse de la cité / 432 p. / Amazon)


RESUME : Des histoires à dévorer les lumières allumées !
 La vengeance d’une victime de viol, des émissaires du Vatican aux intentions troubles, un petit garçon qui sourit aux morts, une reine aux larmes magiques, un livre hanté, une bibliothèque diabolique, des fœtus dans des bocaux, une créature aux milliers d’yeux, des fantômes, des démons, des assassins… Avec ce recueil de nouvelles (dont deux novellas) envoûtantes et effrayantes, John Connolly délaisse le détective Charlie Parker et se plonge dans le registre du surnaturel pour le plus grand plaisir des lecteurs !

MON AVIS : Cet ouvrage regroupe 12 nouvelles fantastiques que j’ai plutôt apprécié ! Etant assez friande de la littérature gothique, j’ai bien apprécié à la fois le côté surnaturel de ces histoires mais aussi la plume de John Connolly que je ne connaissais pas. Ce fut vraiment un très bon moment de lecture, tout comme la découverte de ses réflexions et influences. Un bon ouvrage si vous souhaitez frissonner !

*****

MOI, PETER PAN  de Michael Roch

(Folio / 135 p. / Amazon)


RESUME : « – Tu pleures ?
Les montagnes sont bleues derrière ses yeux. Une couleur de pluie passée qui regarde, une fois au sol, le souvenir amer de son nuage.
– Peter, répète-t-elle, tu pleures ? »
Offrant une nouvelle vision du personnage, complémentaire et à la fois détachée de celle imaginée par James M. Barry, Michael Roch revisite le mythe du garçon qui ne veut pas grandir.
Moi, Peter Pan est un roman contemplatif, onirique et d’une poésie saisissante à lire en empruntant le chemin vers la deuxième étoile à droite avant de filer tout droit jusqu’au matin…

MON AVIS : Ici c’est un une histoire assez philosophique avec une plume très assurée et de grande qualité, je dois le reconnaître. Tellement, que je pense être passée à côté de certains messages. Le fond est intéressant : des thèmes qui parleront a beaucoup et qui, bien que loin du conte de base, donne une dimension intéressante à ce personnage.

Néanmoins, c’est un gros condensé en peu de pages et c’est là le défaut de ce roman, pour moi. Mais c’est un livre à découvrir pour cette dimension originale qu’apporte l’auteur mais il m’a manqué des éléments pour apprécier plus fortement cet ouvrage.

D'autres lectures

0 mots doux

Merci pour votre commentaire 🌿