Sur mes étagères #5

by - mai 18, 2018

Aujourd'hui, une nouvelle sélection d'ouvrages qui te fera voyager puisqu'un se déroule en Angleterre et est un classique anglais et l'autre, historique se déroule dans les plaines australiennes. 





La chambre de Jacob de Virginia Woolf

(Archipoche / 240 p. / Amazon /  Jacob's Room )


RESUME: Le chef-d’œuvre de Virginia Woolf ? Sûrement son récit le plus étrange, le plus délicat, le plus hanté par la mort, comme une absence qui obsède.
Qui est Jacob ? L’enfant qui, un jour, ramasse un crâne de mouton séché par le vent le long des rochers, l’étudiant nonchalant de Cambridge ou bien l’helléniste à la recherche de la sagesse ?
Tout converge vers la disparition de Jacob. Dès les premières pages, on devine en sourdine le leitmotiv de la mort. Une tristesse confuse, irraisonnée, se glisse sous les pas du jeune homme. Et pourtant il ne se passe presque jamais rien. Quelques images d’un adolescent qui collectionne les papillons, parcourt au galop les plaines de l’Essex, se baigne nu dans la rivière, lit Spinoza et Dickens, part en Grèce, fume la pipe et séduit les femmes et les jeunes filles. Bref, le portrait d’un être insouciant et cependant menacé.
Jacob ne reviendra pas de la guerre. Là est le véritable dénouement à peine suggéré. Jacob insaisissable nous échappe à jamais.

MON AVIS: Ce n’est pas un roman que j’ai spécialement aimé mais pour une seule raison: la plume de Virginia Woolf ne m’accroche pas. Je voulais tenter un nouvel essai avec ce roman plutôt court mais ce fut encore pour moi, un échec. La plume de Virginia Woolf est très mélancolique, avec beaucoup de longueurs parfois.
Je ne me suis pas attaché aux personnages, la plume de Virginia Woolf je trouve, m’en empêche. Sa plume reste d’avantage sur l’émotion des personnages que sur le reste, son histoire plus particulièrement. Et cela m’a gêné car je n’avais rien pour accrocher pendant ma lecture.
Comme je l’ais dis, cela vient de la plume et je voulais tout de même vous parler de cet ouvrage car il arrive qu’un roman soit bon mais que certaines plumes ne soient pas faites pour vous !




 Une pluie d'étincelles de Tamara McKinley

 (Archipel / 324 p. / AmazonFirestorm )

Résumé : Australie, 1946. Becky Jackson a regagné son village natal avec son fils Danny après que son mari a été déclaré mort au combat.
Depuis deux générations, sa famille dirige l’hôpital de Morgan’s Reach, bourgade fondée par son grand-père. Becky y connaît tout le monde et retrouve sa meilleure amie, elle aussi veuve de guerre.
Becky côtoie également Ben Freeman, le pompier en chef secrète- ment amoureux d’elle. Un amour auquel elle se refuse car Danny n’a toujours pas fait le deuil de son père...
Morgan’s Reach est sous tension. Il n’a pas plu depuis trois ans. Et soudain une tempête menace d’embraser la région. L’atmosphère est électrique, qui pourrait réveiller rancœurs et jalousies au sein de la petite communauté. D’autant qu’un homme rôde...

Mon avis : C’est un roman que je retiendrais pour le sentiment de dépaysement qu’il m’a procuré. J’ai aimé les descriptions de l’Australie grâce auxquelles j’ai voyagé.
L’intrigue se déroule durant l’après guerre qui n’est pas une période facile. Malgré ce sujet intéressant, j’ai trouvé qu’il y avait quelques longueurs. Avec ce décor, des histoires de familles se révèlent mais je ne me suis pas attachée pour autant aux personnages. La plume est intéressante mais mon avis est assez mitigé malgré tout.
C’est un ouvrage avec lequel on passe un bon moment, mais qui sera surtout un joli moyen de voyager en Australie !

Pour plus de lecture

0 commentaires

Merci pour votre commentaire :)

A bientôt !