Sur mes étagères #3

Aujourd'hui je te retrouve avec deux lectures jeunesses complètement différentes: l'une est une BD fantastique et l'autre un roman portant sur la grossophobie. Mais elles ont au moins en commun, deux sublimes couvertures !





Sorceline, tome 1  de Sylvia Douyé & Paola Antista


RESUME : Sorceline fait sa rentrée à l'école de cryptozoologie où elle s'apprête à étudier les créatures légendaires.

MON AVIS : J'ai adoré ! Les dessins, le choix des couleurs sont très agréables à l'œil et amènent une féérie à l'histoire ! L'intrigue est sympathique à découvrir basée sur l’étude de créatures fantastiques, avec un certain suspens qui donne envie de se plonger dans le second tome. On suit Sorceline dans son apprentissage de la cryptozoologie, accompagnée d’autres élèves. Il y a un certain mystère chez les personnages (même si on retrouve des stéréotypes chez eux, comme dans presque toutes les lectures  jeunesses) les rendant un peu plus complexes et c’est ce que j’ai aussi apprécié pendant ma lecture.
C’est une BD fantastique très agréable, dans la même lignée qu’Harry Potter !

(Glénat / 48p. / Amazon)

 *****

Big Bones de Laura Dockrill


RESUME : Je ne suis pas grosse, j’ai juste de gros os !
Salut, moi, c’est Bluebelle, alias BB, alias Big Bones, rapport à mes « gros os ». J’ai seize ans, je suis une gourmande, et je ne m’en cache pas. En même temps, ce serait un peu diffi cile à dissimuler, vu mes rondeurs…
Seul souci, après une crise d’asthme, maman m’a emmenée chez un médecin qui m’a OBLIGÉE à tenir un journal de ce que je mange.
Sauf que moi, je m’aime comme je suis, et je n’ai aucune envie de guérir puisque je ne suis pas malade !
Bourré d’humour et d’amour, Big Bones est un délicieux pied-de-nez à la grossophobie.
À consommer sans modération !

MON AVIS : Ce fut une lecture agréable mais qui manquait de rebondissements, de matière dans l'intrigue. J'ai trouvé qu'il y avait des longueurs, puisqu'il est question d'alimentation pendant le roman, et au bout d’un moment, sans mauvais jeu de mots, j’ai fais une overdose oubliant un peu le but de l’intrigue. Néanmoins, le personne principal fut une bonne rencontre et délivré un message positif sur le fait de s'assumer tel que l'on est.
Je dirais donc que c'est un roman avec une couverture pétillante mais dont la matière entre les pages m'a laissé sur ma faim... J'ai lu des ouvrages plus intéressants sur cette thématique malheureusement…


(Collection R / 504p. / Amazon)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire :)

A bientôt !