Cher non lecteur de ma vie ...

by - mars 14, 2018


J’avais envie d’aborder avec toi cette semaine, le fait de vivre avec un lecteur ou une lectrice dans mon cas. Je suis une lectrice, j’aime être entourée de mes livres, lire toujours plus, les partager avec toi et tout cela, je le partage avec une personne qui partage mon quotidien. Mon amoureux, contrairement à moi, n’est pas un lecteur. Je voulais donc parler de ce quotidien que l’on partage dans un couple lectrice et non lecteur et lui dédier un article d’une certaine manière !





Cher non lecteur,

Merci de partager mon quotidien et ma passion toujours plus grande. Merci de m’accompagner à Ikea pour acheter une énième bibliothèque que tu monteras encore une fois et que tu me verra remplir bien trop rapidement, à ton plus grand désespoir me rappelant que je ne pourrais pas en mettre bientôt plus dans cet appartement ou il y en a en bas et à l’étage. Les achats bien sûr ne s’arrêtent pas la et je sais toute la patience qu’il faut lorsque je me rends dans une librairie et que je commence à empiler les livres dans tes bras pour finalement en ressortir avec un ou deux ouvrages, car je suis tout de même loin d’une lectrice-acheteuse-compulsive. Ou pas tout le temps, en tout cas. La différence quand on se rend à la bibliothèque, c’est juste que l’on ne passe pas à la caisse, mais ta patience est la même. Et le plus chouette, c’est quand tu me laisses ta carte de bibliothèque pour que je puisse emprunter encore plus.

Ce qui me fait penser à ces idées cadeaux pour noël ou mon anniversaire qui sont, pour ton plus grand désespoir, seulement des livres car « on a jamais assez de livres »Il y a aussi ces week-end, ces week-end pluvieux surtout ou tu me laisses lire tranquillement dans mon coin que nous avons aménagé spécialement pour moi près de la fenêtre car tu sais que lire avec le bruit de la pluie, c’est mieux ! Outre ces moments de pluie, il y a aussi ces week-end à 1000 pendant lesquels tu m’encourage encore et encore même si pour cela je veille tard, trop tard et que le lendemain je ne serais pas en grande forme et de la meilleure humeur. Ce qui entraîne une consommation de café un peu exagérée.

En parlent de week-end, cela me fait penser aux salons dans lesquels je t’entraine, durant lesquels tu patiente avec moi alors que tu ne trouveras rien pour toi, mais que c’est juste pour me faire plaisir. Tout comme les vacances ou le même dilemme reste identique : que vais-je emmener comme lectures ? Liseuse ou lecture papier ? Il va y avoir assez de place dans la voiture pour tous ces titres que je veux lire absolument ?  Merci aussi de supporter mes indications dès que l’on sort d’une salle de cinéma ou ils projetaient un film adapté d’un roman que j’ai bien sur lu avant.

A force de lire, je t’encourage à mon tour pour que tu te plonges dans tels ou tels titres, ou d’autres genres que ceux que tu lis parfois. Et à chaque fois que tu ouvres un livre, je me dis que tu vas peut-être connaitre par la suite, l’envie de lire encore plus ! Bien sûr, je n’oublie pas mes fous rires inexplicables alors que je suis plongée dans mon roman, ou mes phases de VO qui s’étendent aussi sur les séries ou les films que l’on regarde ensemble ou bien les petits goodies que j’achète car j’ai trop la lecture dans la peau. Puis qui dit lecture, dit blog et Instagram et ne rien dire sur le bazar que je met si je veux prendre une jolie photo !

Bref tu l’auras compris cher non lecteur qui partage ma vie, que je suis heureuse d’avoir quelqu’un qui m’accepte avec tous mes livres. Et qui sait que cela fait partie de moi et qui ressent même une pointe de fierté quand je parle du nombre de livres que je peux lire dans l’année. Merci d’être celui que tu es !

Et toi ? Tu partages ta vie avec un non lecteur aussi ?

Pour plus de lecture

2 commentaires

Merci pour votre commentaire :)

A bientôt !