Mes derniers avis littéraires

Autoportrait à la guillotine de Christophe Bigot

17 mars 2018

« Longtemps, j’ai cru que j’avais été guillotiné dans une vie antérieure. Cet aveu a toutes les allures d’une énormité, je sais. Tout ce que je puis dire à ma décharge est que ma croyance est révolue – quoiqu’elle fasse encore partie de moi. Il y a quinze ans, souffrant de problèmes de dos, j’ai consulté sur le conseil d’une amie un masseur versé en sophrologie. Tout en me pétrissant les lombaires, il m’a questionné sur mon passé. Avec une certaine réticence, j’ai évoqué cette croyance déjà ancienne. Lui a pris la chose très au sérieux. Aussi sec, il m’a parlé d’une patiente qui ressentait des douleurs aiguës entre les omoplates. Elles s’expliquaient, à l’en croire, par des coups de poignard reçus au XVème siècle, alors que la dame était assaillie par des Ottomans en plein marché. J’ai trouvé ça exotique. Poétique, presque. En même temps, je me suis retenu de rire. Quand il est question de moi, hélas, je suis incapable de la même légèreté. »
Comment guérir l’obsession d’une vie ? A la créativité instinctive de l’enfance répondent les armes de l’âge adulte : l’humour et la volonté de comprendre. Entre les deux, l’amour maternel, indéfectible.

Stock - Amazon - Decitre - 250p.




Une lecture dont j'attendais beaucoup...



Le résumé me faisait assez envie par ce côté de "vie antérieure" et le titre , entouré de mystère à attisé ma curiosité. Malheureusement pour moi, ce ne fut pas l'expérience livresque à laquelle je m'attendais pour diverses raisons. 
Pour parler du contenu, il n'a pas franchement retenu mon attention. L'auteur parle ici de lui et je dois dire que, même si j'ai été au bout de ma lecture, je n'ai pas retenu grand chose même si certains passages m'ont fait sourire, surtout ceux autour de son enfance, en lien finalement avec ses douleurs au dos. 
D'habitude, les biographies et autobiographies m'accrochent, je trouve cela intéressant de rencontrer le parcours de personnes différentes mais ici, je pense que c'est surtout la plume de l'auteur qui m'a gêné. Comme je le disais dans l’article "abandonner sa lecture", parfois on accroche pas avec une personne, ce n'est pas pour autant que ce sera votre cas!

En conclusion, c'est une lecture intéressante dans le sens que l'on apprend plus de choses sur l'auteur mais d’une autre façon, le résumé donne d'autres envies que l'on espère avoir dans ces pages.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire :)

A bientôt !