"Si c'est pour l'éternité", de Tommy Wallach

février 06, 2018


Parker Santé ne parvient plus à parler depuis la mort de son père, il y a cinq ans. Tandis que ses camarades de classe postulent pour l'université, lui préfère sécher le lycée et traîner dans les halls des hôtels de San Francisco pour voler les riches voyageurs.
Un jour, il rencontre Zelda Toth, une étrange jeune fille aux cheveux argentés qui prétend avoir plus de 200 ans. Lorsqu'elle lui dit vouloir se suicider, Parker fait un pacte avec elle : Zelda dépensera toute sa fortune avec lui s'il s'engage à poursuivre ses études pour devenir écrivain.
Mais Parker, qui est tombé amoureux, a un autre objectif : essayer par tous les moyens de lui redonner goût à la vie.


Nathan - Amazon - Decitre - 320 p. - Thanks for the Trouble



De l'humour et une plume qui accroche!


Je n'avais jamais lu un roman de Tommy Wallach et j'ai d’avantage adoré la plume que l'histoire pour être très sincère même si celle-ci reste agréable à découvrir, je te rassure.

L'intrigue est plutôt sympathique et met en scène Zelda, une fille certes étrange mais qui reste attachante par ses réflexions et son attitude et Parker Santé qui est un garçon plein d'humour et de cynisme! Ces deux personnages forment un duo à la fois étonnant et complémentaire. Ils sont entourés de mystères, et ceci jusqu'au bout du roman. Pour ce qui est des personnages secondaires, j'ai aimé faire leur connaissance mais aucun ne m'a vraiment accroché face aux deux fortes personnalités que sont Parker et Zelda.

"Je vais te confier un secret, Parker : on ne cesse jamais de se sentir jeune. On a beau avoir un travail, une vie de famille, une maison, la vie d'adulte nous apparaît toujours comme un grand mystère. Nous faisons tous semblant de grandir. Sais-tu quel est l'objet le plus cruel jamais inventé ? (J'ai fait non de la tête.) Le miroir. Parce qu'il brise l'illusion."

Comme je te le disais précédemment, la plume de l'auteur m'a emballé car en plus de raconter cette histoire, il y en a d'autres (que je te laisses découvrir) et qu'il a inventé pour le personnage masculin. J'ai trouvé son univers et imagination impressionnants, ce qui m'a tenu ainsi jusqu’à la fin du roman. Fin qui d'ailleurs ne m'a pas vraiment emballé, trop rapide par rapport au reste du roman alors que c'est là ou finalement tout ce joue après leurs aventures ! L'humour dans certaines scènes est vraiment agréable et apporte une légèreté au roman, qui est pour mon plus grand plaisir, loin de "la vision qu'il faut avoir de la vie" comme cela arrive (très) souvent dans les romans pour adolescents.

"Imaginer ses parents jeunes, c'est un peu comme penser que Winnie l'Ourson fait caca: c'est gênant"

C'est un duo assez explosif à leur manière, avec une sincérité touchante et je ne peux que vous conseiller de faire la rencontre de Parker Santé et de Zelda !

D'autres lectures :

0 mots doux

Merci pour votre commentaire :)

A bientôt !

Contactez-moi

Nom

E-mail *

Message *

Collaborons !

Merci de votre visite !