"Fil de fer", de Martine Pouchain

03 février


« On est bien, hein ? Oui, on est bien. Je contemplais les petits nuages paresseux suspendus dans l'azur. Plus rien d'autre n'existait, il n'y avait plus que l'herbe, nous et le ciel. L'éternité. » C'est la guerre. Gabrielle, surnommée Fil de fer, doit quitter son village pour fuir sur les routes de France avec sa famille. Au cours d'un exode dur et périlleux, Fil de fer rencontre un garçon mystérieux. 
C'est le coup de foudre. Qui est ce beau jeune homme qui n'a jamais faim ou soif ?

Flammarion jeunesse - Amazon - Decitre - 212 p.






Une plume touchante et fragile à découvrir !

Ce roman aborde la Seconde Guerre Mondiale et plus particulièrement l'Exode qui a existé durant cette période. J'ai trouvé déjà intéressant que Martine Pouchain aborde cet aspect de la guerre dans ce roman adolescent et encore plus sa façon de tourner les choses historiques. Elle arrive à transmettre des événements sans pour autant transmettre trop d’éléments, ce qui n'apporteraient ici pas réellement grand chose et d'aller plus à l'essentiel.

La plume de Martine Pouchain est très agréable à découvrir: à la fois sensible et cruelle, l'auteur sait créer une ambiance lourde, rendant l'intrigue en core plus prenante et intéressante. C'est, je trouve, encore plus important dans un roman adolescent pour accrocher le lectorat visé.

Pour ce qui est de l'intrigue, on suit donc Gabrielle et sa famille qui est obligée de fuir suite à la guerre. C'est donc avec cet aspect difficile que l'on suit l'heroine qui va finir par rencontrer un jeune homme dont elle va tomber amoureuse et qui va lui permettre de grandir face aux horreurs de la guerre.

"Mais il était là toujours. Il nous suivait. Il était mon secret, mon beau secret. Son visage arborait une expression de tristesse qui le rendait plus émouvant encore. Il me fortifiait, me donnait de l’importance. J’étais presque heureuse. C’était même incroyable d’être heureuse à ce point-là en plein milieu d’une guerre."

J'ai eu un certain attachement pour Gabrielle qui s'avère assez fragile et finalement assez indépendante de sa famille.

C'est donc une lecture qu'il faut découvrir et qui part sa narration, permet de s’immerger dans ce triste événement que subit Gabrielle.

D'autres lectures :

0 mots doux

Merci pour votre commentaire :)

A bientôt !

Contactez-moi

Nom

E-mail *

Message *

Collaborons !

Merci de votre visite !