Coup de coeur: Le goût du bonheur

by - janvier 22, 2018

Je te retrouve pour un article spécial, qui me tardait de faire puisque j’attendais de lire le tome 3. Si tu me suis sur Instagram tu sais que j’ai, en plus, pris mon temps lors de la lecture de ce tome. Donc, arrive enfin mon article sur “Le goût du bonheur” de Marie Laberge publié chez Pocket.

UNE PLUME QUI SE SAVOURE

Je n’avais jamais lu de romans de Marie Laberge et je peux te dire que j’ai déjà commandé un autre de ses romans (Ceux qui restent). Je suis tombée sous le charme de cette plume fluide, qui prend le temps de développer des émotions, des traits chez ses personnages qu’on voit d’ailleurs évoluer tout au long des trois tomes.
Ce n’est pas une plume sous laquelle l’action n'est pas très présente, mais c’est plutôt une qui fait ressentir par sa douceur, sa cruauté aussi. J’ai aimé ressentir les sensations que pouvaient vivre les personnages, avoir l’impression d’être à la maison près du lac, de voir grandir les enfants…


UNE INTRIGUE AUX MILLES SAVEURS

Cette saga familiale s’étend donc sur trois tomes, mais je dois avouer que j’ai préféré les deux premiers, surtout le second qui m’a fait verser ma petite larme ! Nous suivons divers personnages même si il y en a toujours un d’avantage dans la lumière, servant ainsi de fil rouge tout au  long de l’ouvrage.  
Ainsi on suit la famille de Gabrielle qui grandit, qui subit des événements de la vie mais aussi l’influence de son époque ! C’est vraiment riche et c’est pourquoi j’ai été happé par ce roman car on ne s’ennuie pas.
Je n’ai pas envie de vous dévoiler trop l’intrigue car c’es la toute la beauté du roman !


DES PERSONNAGES DELICIEUX

Les personnages sont pour beaucoup dans l’appréciation de ces romans. J’ai adoré la douceur, la bienveillance et le caractère de Gabrielle qui apparaît comme une figure maternelle tellement attachante. Adélaïde est aussi une grande figure de cette saga, fille de Gabrielle et petite fille puis femme au caractère bien trempé mais tellement  touchante. Pour ce qui est des figures masculines qui sont tout aussi présentes que celles féminines (autre point que j’ai aimé car cela donne une dimension au roman), j’ai eu un coup de cœur pour Nick McNally qui est tellement drôle et séducteur, dans le bon sens du terme. Pour ce qui est de Florent, bien qu’il soit une figure importante, j’ai moins accroché à sa personnalité, et pour le reste de la famille, j’ai aimé les rencontré, les retrouver… J’ai eu du mal à les laisser lorsque je suis arrivée à la fin du tome 3 , que j’ai essayé de « garder » le plus longtemps possible.
J’ai trouvé que les couples eux-mêmes, indépendamment des personnages, étaient attachants, chacun à leurs façons, et amenaient un plus à ce roman.

Tu l’auras compris, je te conseille de te plonger dans le tome 1 mais prends ton temps, savoure ce bonheur de la première lecture de ce roman et n’hésite pas à revenir vers moi pur me donner ton avis ! 




Pour plus de lecture

0 commentaires

Merci pour votre commentaire :)

A bientôt !