Lundi, je lis #2

by - octobre 16, 2017

Pour débuter la semaine, deux lectures d'ouvrages qui sont totalement différentes dans le genre. J’ai voulu retrouver Sherlock Holmes, personnage avec qui je me suis réconcilié grâce à la célèbre série « Sherlock », mais j’ai aussi été attiré par le résumé de la Muette, qui finalement est celui qui m’a le plus séduit.



N’oubliez pas que vous pouvez me suivre sur Livraddict ou encore Instagram pour suivre mes lectures en cours !

La muette de Alexandre Lacroix
(Amazon // 272 p. //Don Quichotte // Contemporain // 3/5)

Résumé : Il existe, à quelques kilomètres de Paris, un lieu méconnu, même si des événements majeurs s’y sont déroulés : la cité de la Muette. À l’origine, elle devait être un fleuron de l’architecture française. Dessinée par deux grands architectes, elle représentait une réponse au Bauhaus allemand, et une révolution du logement populaire. Mais le chantier a été interrompu avant-guerre et, de 1941 à 1944, la Muette est devenue le camp de Drancy, administré par les gendarmes et les nazis. Depuis ces bâtiments, soixante-sept mille Juifs furent déportés. Le destin de cette cité, qui concentre ce qu’on ne veut pas voir à la fois dans l’histoire et dans la société françaises, ne s’arrête pas là : après la Libération, elle a été aménagée pour y créer des logements sociaux. Les anciennes chambrées des détenus, cloisonnées à la va-vite pour faire des studios et des deux-pièces, sont encore habitées de nos jours. Dans ce roman choral, l’auteur nous invite à suivre le parcours de deux personnages attachants, Elsa, détenue en 1943, et Nour, un jeune Beur d’aujourd’hui. Ils n’ont pas la même langue, pas le même rapport au désir ni à la mort, mais leurs histoires s’entremêlent et se répondent. Si bien qu’au croisement de leurs monologues, on croit entendre les voix de la Muette.

Mon avis : Ce roman est vraiment intéressant dans sa construction ! D’une part, il est question d’une cité qui a un passé assez lourd, et d’autre part, nous dévoile deux histoires fictives touchantes à leurs façons.

Comme je vous le disais, nous suivons deux destins : le premier est celui d’Elsa qui parle de son histoire à un historien. En effet, la muette a réellement é té un camp de regroupement avant les déportations. Elsa raconte son histoire donc et même si cela est une histoire fictive, cela donne vie à la muette et permet de comprendre l’histoire de cette cité créer pour cela.

En parallèle, nous suivons Nour qui raconte son quotidien dans ce qui est devenue une cité. Les deux histoires ne se ressemblent pas, ne se rencontrent pas mais le fil conducteur est le lieu en lui-même. C’est très intéressant et assez touchant !

Les personnages sont touchants, on une personnalité totalement différentes. Le roman se lit rapidement et surtout, l’auteur donne envie d’en savoir plus sur la cité de la muette !


Sherlock Holmes aux Enfers de Nicolas Le Breton
(Amazon // 176 p. // Les moutons électriques // Fantastique - Thriller // 2/5)

Résumé : On assassine aux Enfers.
On a tué, là où nul n’est censé mourir. Un damné a échappé aux tourments éternels… Seul, Sherlock Holmes élucidera ce mystère effroyable.
Mais comment le maître de la logique résoudra-t-il cette énigme dans le royaume de l’absurde, ce théâtre de masques, de faux-semblants et d’incohérence ? Assisté d’un Watson inattendu, l’enquêteur de Baker Street plonge dans les méandres de l’irrationnel, au plus profond des abîmes de la psyché humaine… et démoniaque. Il lutte pour sa sauvegarde et celle de ses compagnons dans l’inframonde au risque de s’y perdre, car il est dit que nul ne s’évade des Enfers s’il a partagé le repas des morts.
Dans ce thriller nourri d’occultisme, le grand détective affronte la terreur de la Clef de Salomon et du Dictionnaire infernal au cœur d’une intrigue policière fantastique. Les apparences se jouent de la raison, l’intelligence se trouble, et du chaos émerge la lumière d’un savoir inquiétant.

Mon avis : Comme je vous le disais précédemment, j’ai été assez déçu de ce roman ! Je m’attendais absolument pas à cela car le côté philosophique et j’ai eu l’impression de passer à côté de ce roman…

Au vu du titre, je ‘attendais à retrouver Sherlock dans l’une de ses enquêtes. Et ce fut la plus grosse déception car je n’ai pas eu du tout l’impression de vivre cela ! C’est vraiment dommage car finalement le personnage de Sherlock m’a déçu, je m’attendais tellement à plus au vu du titre car ce dernier était bien prometteur.

La plume de Nicolas Le Breton n’est pas désagréable, mais elle reste compliqué et je pense que c’est bien cela qui m’a fait passer à côté de ma lecture, malheureusement. Vu que l’auteur aborde cette enquête via un regard très psychologique sur l’Homme, le tout , tout au long d’une enquête, j’ai été très vite perdue, confuse et j’ai souvent du relire les choses pour bien saisir !

Bref un Sherlock Holmes auquel je ne m’attendais pas, t une plume et une façon d’aborder ce roman qui ont fait que je ne suis pas rentré dans ce roman !

Vous avez lu un de ces romans ? Vous tentent-ils ?


Cet article contient des liens affiliés avec Amazon .En commandant via ces liens, vous participez à soutenir mon blog, tout simplement (FAQ). Merci !

Pour plus de lecture

0 commentaires

Merci pour votre commentaire :)

A bientôt !