Il était une lettre

by - mars 01, 2016


Auteur : Kathryn Hughes

Genre : Contemporain

Édition : Calmann-Levy

Prix : 19.90€

Pages : 300p.

Note : 19/20








Résumé :

Tina est malheureuse auprès d'un mari trop porté sur la boisson et souvent violent. Le week-end, pour ne pas être à ses côtés, elle se réfugie dans une boutique caritative où elle est vendeuse bénévole. C’est alors que sa vie bascule lorsqu'elle y découvre une lettre dans la poche d'un vieux costume. Cette lettre n'a jamais été ouverte, le timbre n’est pas cacheté et elle date de septembre 1939 : c'est une demande en mariage.
Très émue que la destinataire n’ait jamais reçu cette demande, Tina va mener l'enquête et découvrir l'histoire bouleversante d'un amour impossible… Celui de Chrissie, jeune sage femme de 17 ans qui tombe éperdument amoureuse du jeune séducteur de son quartier, malgré les réticences de son père, un médecin très strict. La guerre finit par exploser et son grand amour est contraint de partir au front, la laissant enceinte, et seule face à ce secret honteux qui va faire exploser sa cellule familiale.
Pendant que Tina poursuit ses recherches, elle découvre qu’elle aussi est enceinte, mais d’un homme qu’elle n’aime plus. Elle décide d’essayer de retrouver à tout prix Chrissie et son enfant, en espérant ainsi redonner du sens à sa vie.



Mon avis :

Je remercie les éditions Calmann-Levy qui m’ont permis de découvrir ce roman qui est bouleversant. On ne peut qu’être touché par les personnages, par la plume de l’auteur qui sait rythmer et créer du mystère.

Dans ce roman, on découvre une jeune femme battue par un alcoolique, Tina qui va découvrir une lettre dans un costume usé. Tout par d’ici et s’enchaine parfaitement, moi qui avais un peu peur à la base.  On va alors découvrir via cette lettre et la détermination de Tina à en vouloir plus et ainsi sortir de ce quotidien si difficile avec son mari alcoolique, cette histoire d’amour difficile entre une jeune femme, Chrissie, fille de docteur et un jeune homme qui n’a pas vraiment de situation. Les deux grandes figures féminines sont touchantes bien que différentes : Tina est une femme qui est battue, qui tente en vain de s’en sortir mais son amour l’aveugle et on ne peut que avoir de l’empathie envers elle. Chrissie, elle subit la volonté de son père qui va s’opposer totalement à son histoire d’amour dans ce Londres de 1939.

Via ces deux destins, on apprend aussi sur la mentalité de ces deux époques qui sont différents mais pourtant toujours avec cette domination masculine et la fragilité de la femme face à cela malgré leur volonté de s’en sortir. Mais aussi, on se rend compte que le futur des destins dépendant de l’autre !

Ces deux destins nous offrent une fin touchante, surprenante et réussie. Il faut le souligner car cet exercice de deux destins opposés qui vont se croiser est difficile et ici rend ce livre bouleversant, et on ne peut que le dévorer.

J’ai été très contente de pouvoir le faire remporter à trois de mes lecteurs car c’est une histoire à découvrir !

C’est un roman d’amour, de courage, de détermination, d’émotions à découvrir et qui ne laissera pas indifférent !

LES TROIS GAGNANTES DU CONCOURS SONT:
Adeline Dubus
Zoé Bécé
et sur Instagram: le carnet parisien !
Merci de vos participations et nous attendons des gagnantes une réponse à notre mail pour leurs coordonnées !

Quelques lectures en +

0 commentaires

Merci pour votre commentaire :)

A bientôt !