Mes derniers avis littéraires

L'amie prodigieuse

25 févr. 2016


Auteur : Elena Ferrante
Genre :
Contemporain
Edition :
Folio
Pages :
448p.
Prix :
8.20€

Note : 14/20










Résumé :

Naples, fin des années cinquante. Deux amies, Elena et Lila, vivent dans un quartier défavorisé de la ville, leurs familles sont pauvres et, bien qu'elles soient douées pour les études, ce n'est pas la voie qui leur est promise. Lila, la surdouée, abandonne rapidement l'école pour travailler avec son père et son frère dans leur échoppe de cordonnier. En revanche, Elena est soutenue par son institutrice, qui pousse ses parents à l'envoyer au collège puis, plus tard, au lycée, comme les enfants des Carracci et des Sarratore, des familles plus aisées qui peuvent se le permettre.
Durant cette période, les deux jeunes filles se transforment physiquement et psychologiquement, s'entraident ou s'en prennent l'une à l'autre. Leurs chemins parfois se croisent et d'autres fois s'écartent, avec pour toile de fond une Naples sombre mais en ébullition, violente et dure. Des chemins qui les conduiront, après le passage par l'adolescence, à l'aube de l'âge adulte, non sans ruptures ni souffrances.
Formidable voyage dans Naples et dans l'Italie du boom économique, L'amie prodigieuse trace le portrait de deux héroïnes inoubliables, qu'Elena Ferrante traque avec passion et tendresse jusqu'au plus profond de leur âme.



Mon avis :



J’ai lu ce roman dans le cadre de mon partenariat avec les éditions Folio que je remercie d’ailleurs. Ce fut une bonne lecture bien que les premières pages soient un peu déroutantes tant par la narration que par le dépaysement total qu’a réussi à créer l’auteur.



L’auteur a un style particulier et réussit à merveille à créer une ambiance, ici l’Italie durant les années 50 avec un univers terriblement difficile où règnent la pauvreté et la violence. C’est difficile à lire parfois et ce contexte ne laisse pas indifférent et prend le lecteur complètement. Les descriptions sont nombreuses, peut-être trop car finalement, la fin nous laisse un peu perplexe et on ne peut que vouloir le tome suivant pour en savoir plus. C’est très déstabilisant ce côté-là et j’avoue que parfois, j’ai eu l’impression de lire un premier tome « prologue » chose que je n’apprécie pas particulièrement. Cependant, l’histoire de fond étant intéressante, je suis allée au bout de ma lecture.



Les personnages sont nombreux, et j’avoue que heureusement ils sont présentés au début du livre car on peut se perdre pour être honnête mais on en suit deux principalement : Elena et Lila qui vivent dans ce contexte et que l’on voit évoluer différemment puisque l’auteur va choisir de les séparer d’une certaine façon : l’une va continuer ses études et l’autre, trop pauvre, va travailler. Les autres personnages sont des gens qui vivent dans le quartier, qui évoluent eux aussi non loin des deux filles. J’ai bien aimé les deux filles bien qu’Elena Ferrante les a voulues différentes.



C’est donc une lecture intéressante, avec une plume qui a un vrai style et qui sait créer un univers que ce soit dans les descriptions ou les personnages. Cependant toute la richesse de ce roman fait que ce premier tome est un peu long et trop riche, au point ou le lecteur voudra lire la suite pour vraiment avoir quelque chose, une véritable action.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire :)

A bientôt !