MENU

Si c'est la fin du monde

janvier 08, 2016


Auteur : Tommy Wallach
Genre : Jeunesse, Contemporain
Édition : Nathan (2016)
Nombre de pages : 237
Prix : 17.90€
Ma note : 15/20





Résumé : 
Et si une météorite avait deux chances sur trois… de faire exploser la Terre dans deux mois ? Alors que la fin de la terminale approche pour Peter, Anita, Andy et Eliza, une météorite apparaît dans le ciel : elle a deux chances sur trois de percuter et faire exploser la Terre deux mois plus tard.
Tout à coup, l’avenir n’a plus la même importance… L’anarchie s’installe peu à peu : violence et pillages se multiplient, beaucoup arrêtent de travailler, la nourriture commence à manquer.
Les quatre adolescents doivent décider maintenant ce qu’ils feront du reste de leur vie, et peut-être, paradoxalement, en profiter pour être enfin libres et heureux, même pour peu de temps…

Mon avis :
Les éditions Nathan ont eu la gentillesse de me faire parvenir ce roman avant sa parution. Je dois avouer que j’ai été charmé par la plume de l’auteur, par l’originalité de son histoire et un peu moins par certains personnages, mais ce dernier critère n’étant pas la faute de l’auteur, mais plus de mon avis personnel, ils plairont surement beaucoup à d’autres ! C’est un livre dont je suis certaine que l’on entendra parler durant cette année et qui sera d’ailleurs adapté au cinéma (les droits ont été racheté par Paramount).

L’écriture de Tommy Wallach est très agréable, fluide et facile à lire. Cet auteur va à l’essentiel, j’ai trouvé qu’il ne s’embêtait pas avec des détails dans la description ce qui rend sa narration intéressante. De plus, la plume est tellement charmante, que j’ai relevé de très jolies citations ! Je le précise afin que vous puissiez vous faire une idée du talent de cette plume qu’il faut vraiment découvrir.

Pour ce qui est des personnages, on suit en alternance Peter, Andy, Anita et Eliza. J’ai eu un penchant pour Peter et Eliza qui sont d’avantage dans le stéréotype de ces jeunes populaires mais qui ont quelque chose derrière que avec les personnages que sont Anita et Andy qui sont un peu de rebelles. Comme je l’ai dit, ceci est un avis purement personnel, bien sûr ils sont vraiment riches comme personnages, l’auteur réussit à leur donné une sensibilité et on ne peut que s’identifier à eux et se poser les mêmes questions.

L’intrigue quant à elle est originale puisqu’elle aborde la fin du monde plausible avec un astéroïde qui devrait percuter la Terre et dont l’alerte n’est donnée qu’au dernier moment et l’incertitude va alors gagner les personnages. C’est une perspective intéressante puisqu’ici les personnages sont tous jeunes et cela change des catastrophes que l’on peut voir dans certains livres ou films américains. Ici, l’action laisse place plutôt aux sentiments ce qui est agréable !

En conclusion, c’est donc un roman à lire pour ses personnages et sa nouvelle vision sur la fin du monde et le questionnement qui en découle.

« Mais elle avait retenu la leçon implacable de ces douze mois écoulés : ce n’est pas parce l’on a souffert déjà atrocement qu’on ne pouvait pas souffrir d’avantage »

« Je crois que tout le monde a peur, finit-elle par répondre. Mais on a que 18 ans ; On ne peut pas avoir raté sa vie à 18 ans. On n’a même pas commencé à vivre. »

« Les meilleurs livres ne parlent pas de choses auxquelles vous n’avez jamais réfléchis avant. Ils parlent de choses auxquelles vous avez toujours réfléchis mais auxquelles vous pensiez que personnes d’autres n’avait réfléchis. Vous les lisez, et d’un seul coup vous êtes un peu moins seul au monde. »


D'AUTRES LECTURES

0 mots doux

Merci pour votre commentaire :)

A bientôt !

Contactez-moi

Nom

E-mail *

Message *

Collaborons !

Merci de votre visite !